ITURI : Pourquoi les Hutu apprenant le Kinande inquiètent-ils les Nande?

De l’Ituri on apprend que des Hutu venus du Rwanda[1] apprennent le  Kinande dans les collectivités de Bahema-Boga, Bahema-Mitego et Banyali-Chabi, plus précisément à Chamata, Chabi, Bukima, et Mitego. En plus de l’apprentissage de cette langue parlée par 5 millions des congolais, certains de ces Hutu vont jusqu’à se donner des noms typiquement Nande  tels

Deux communications téléphoniques en Kinyarwanda dévoilent les complices des massacres de Miriki

Les deux communications téléphoniques en Kinyarwanda que nous publions ci-dessous font des révélations troublantes à propos des massacres des Nande à Miriki dans la nuit du 6 au 7 janvier 2016 :   La communication se fait entre un Hutu du nom d'OLIVIER appelant du camp de Miriki. Olivier a participé aux massacres. Il parle à un autre Hutu qui

MAYANGOS: Papa Kambale demande aux assaillants de l’égorger à la place de sa femme

Le récit de la tragédie humaine en cours dans les deux territoires de Beni et de Lubero ne manque pas des héros parmi les victimes. Le kidnapping du Lundi 25 janvier 2016 à MAYANGOS dans la périphérie Est de la ville de Beni nous en donne un bel exemple, à savoir, l’acte d’amour héroïque de

Mgr ANTONIO  STAGLIANO dénonce le génocide des Nande à l’Italie, UE, ONU

Selon un adage, c’est dans le malheur qu’on reconnaît ses vrais amis! Au moment où le diocèse de Butembo-Beni est le théâtre d’un génocide oublié au niveau national et international, par sa visite qui a pris fin dimanche dernier, S.E. Mgr ANTONIO STAGLIANO du diocèse de NOTO en Italie,  s’est révélé  être un vrai ami

MAYIMOYA : Une fois de plus, la population découvre que ses tueurs sont des Rwandais

Les Fardc déployées actuellement à MAYIMOYA, Groupement Bambuba Kisiki, Secteur de Beni-Mbau, en Territoire de Beni ont renoué avec l’honneur d’une armée nationale et républicaine engagée dans la défense de l’intégrité territoriale de la R.D.Congo. Elles ont été ovationnées par la population de MAYIMOYA après avoir gagné la bataille de MAYIMOYA contre les rebelles rwandais qui

Mr Clovis KALONDA serait à la tête d’une Rébellion en gestation au Sud-Kivu

Selon des proches d’un jeune de la ville de Goma recruté par la nouvelle rébellion en gestation au Sud-Kivu, un certain Mr Clovis KALONDA serait son porte étendard. Le nom de cette nième rébellion n’est pas encore connu. Sauf changement de dernière minute, la sortie officielle de cette rébellion interviendrait au courant du mois de

Les  Nande donnent une leçon de Non-Violence aux Hutu en route pour l’ITURI

C’est une véritable leçon de Non-violence que les Yira (Nande) sont entrain de donner aux vagues des Hutu qui passent actuellement par Beni-Lubero pour l’ITURI où ils iraient chercher des champs pour l’agriculture et l’élevage. Le 17 janvier 2016 :  22 Hutu en route pour la Province de l’Ituri sont interceptés par la population à Kanyabayonga,

Génocide de Nande à VITIMBA & VIRIRA : 3 morts, 3  blessés, Villages incendiés

Le génocide des Nande au Sud du Territoire de Lubero  se poursuit au vu et au su du gouvernement congolais, de la Monusco, et des ambassadeurs des pays dits des droits de l’homme. Combien des Nande devront-ils périr pour que le gouvernement congolais agisse ou fasse appel à une aide militaire d’un pays ami de la

Génocide de Miriki : La réponse des casques bleus sud-africains jugée inadéquate et tardive

Réagissant au Génocide des Nande de Miriki du 7 janvier 2016, le Général de Division Jean Baillaud, Chef intérimaire de la force militaire  des Nations Unies en République Démocratique du Congo, a reconnu que la réponse des casques bleus sud-africains était « inadéquate » et « tardive ». En effet les casques bleus sud-africains qui étaient basés à environ 500 m

BIAKATO : Le chef de chefferie Jules ASUNIA SELEMANI retrouvé mort

La chefferie de Babila-Babombi, Territoire de Mambasa en Province d’Ituri est en deuil à la suite de l’assassinat de son chef de chefferie Mwami Jules ASUNIA SELEMANI. Dans la soirée du Lundi 13 janvier, sa Jeep  avait été la cible d’une attaque par balles à BUTSA, sur l’axe routier LWEMBA-ALIMA en Territoire de Mambasa. Il