14 Avril 2012 : Le Kyaghanda Kikulu décrète un deuil communautaire en mémoire des Martyrs

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

La date du 14 Avril de chaque année avait été choisie par la Conférence Internationale des Nande d’Oïcha 2011 comme journée de deuil communautaire en mémoire des Martyrs de l’Intégrité Territoriale de la R.D.Congo (M.I.T-Congo en sigle).

aaaaadeuil00

Il sied de rappeler aussi que le 14 avril correspond à l’anniversaire des Martyrs du 14 Avril 1998 des Quartiers Kikyo- Kalemire –FURU où les rebelles de l’AFDL avaient enterrés vivants des centaines des Nande. Les commanditaires de ce massacre sont aujourd’hui intégrés dans les FARDC et n’ont jamais été traduits en justice.

aaaaakikyocroix00

Photo Archive BLO/Journée 2011 des Martyrs de l’Intégrité territoriale de la R. D. Congo

Comme les Martyrs de l’Intégrité Territoriale de la R.D. Congo viennent de toutes les communautés de la République, cette journée organisée par la Communauté Nande est ouverte à tous les congolais ainsi qu’aux hommes et femmes de bonne volonté qui luttent pour les droits humains en R. D. Congo.

aaaaacouronekikyo00

Activités de la Journée des M.I. T-Congo au sein de Chaque Kyaghanda ou du Kiharo

A. Une prière œcuménique ou interreligieuse pour rappeler que les deux grandes religions pratiquées en R. D. Congo, à savoir le Christianisme et l’Islam enseignent le don de soi pour le salut des autres. Ces deux religions seraient un somnifère pour le peuple congolais si elles n’inspiraient pas une pratique libératrice du joug de l’oppresseur, de la pauvreté, de la maladie, de l’exclusion en mémoire de Jésus de Nazareth et du Prophète Muhammad. Comme congolais nous devons nous poser la question de savoir pourquoi la R.D. Congo, le pays le plus chrétien d’Afrique en termes du nombre des baptisés et où les églises sont pleines à craquer le dimanche est aussi le pays le plus pauvre, le plus désorganisé au point de vue politique et économique et qui peine à se libérer d’une agression militaire qui dure depuis 1996 ? Comment un pays à 98 % des chrétiens, citoyens et électeurs se retrouvent aujourd’hui avec des élus païens sans foi ni loi et au seul service des réseaux internationaux du pillage des ressources naturelle de la R.D.Congo ?

On peut comprendre pourquoi plusieurs jeunes regrettent aujourd’hui d’être nés congolais au lieu de Tunisiens, Libyens, Egyptiens, voire Touaregs du Mali parce qu’au moins dans ces pays-là la religion sert de plateforme à l’engagement politique des citoyens. Les musulmans congolais sont donc aussi interpellés. Pourtant, comme Bouazizi le héros de la révolution tunisienne, le jeune Cédric de Matadi s’était immolé par le feu pour protester contre le bourrage des urnes dans son bureau de vote en défaveur de son candidat aux élections de 2011.  Mais contrairement à l’immolation de  Bouazizi, aucun mouvement  congolais n’a suivi celle de Cédric. Est-ce une différence culturelle? N’est-ce pas plutôt un manque d’organisation et de confiance mutuelle qui fait défaut aux congolais ?

Les organisateurs de la prière de la journée M.I.T -Congo devraient chercher dans les livres saints de nos différentes religions des passages divins à même de nourrir l’engagement du congolais pour la libération de la R.D. Congo du joug de l’oppresseur.

aaaaakikyocomdeuil00

Une maman pleure son fils devant une des fosses communes de Kikyo où l’AFDL enterra vivants plusieurs dizaines des Nande

aaaaagroupedeuilnande00

B. Une marche sur la voie publique pour démontrer que la victoire sur la violence et l’oppression en R.D. Congo adviendra quand toutes les communautés congolaises se lèveront comme un seul homme pour mettre tous les ennemis de la paix hors d’état de nuire. Comme accoutrement de la marche : les vêtements et chaussures noirs sont vivement recommandés.

aaaaakikyomarche00

Photo Archive BLO/Journée 2011 des Martyrs de l’Intégrité territoriale de la R. D. Congo

C. Une table ronde ou une réunion autour d’une table où la parole est accordée à chaque participant sur les questions figurant sur l’ordre du jour dans le respect du temps imparti à chacun et où la décision finale est prise démocratiquement par une majorité simple du nombre des participants.

Une proposition (non limitative) des points à discuter lors de la table ronde

  1. De l’auto-défense communautaire : Que faire pour sauver les vies humaines des assassinats quotidiens et jusque-là impunis ?
  2. De la justice pour tous martyrs et Réparation pour les survivants (les veufs, les veuves, et les orphelins). Faut-il instituer un comité de justice au sein du Kyaghanda Kikulu ?
  3. De la liste des auteurs des assassinats (individus, institutions, réseaux)
  4. De l’institution d’un tribunal national pour les M.I.T- Congo ?

Que les différents rapports des Vyaghanda/Viharo soient envoyés au Secrétariat du Kyaghanda Kikulu (Email: Kyaghanda_kikulu@benilubero.com)  avant la tenue de la Conférence Internationale de Kanyabayonga Septembre 2012 où ils seront synthétisés et proposés au vote de l’Assemblée Plénière du Kyaghanda Kikulu.

Fait à Butembo le 9 Avril 2012

Secrétariat du Kyaghanda Kikulu de la CommunauNande

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *