Nouveau déploiement des présumés ADF à OICHA

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Le mouvement de déploiement des tueurs de Beni masqués sous l’identification des « présumés ADF » s’intensifie à travers le secteur de Mbau, territoire de Beni, au Nord-Kivu, en s’intéressant davantage aux contrées de la commune rurale d’Oicha. Il s’agit d’un mouvement des troupes d’assaillants qui s’oriente de l’est vers l’ouest.

Ce samedi, dans une queue de ce déploiement un témoin est tombé sur une équipe d’une vingtaine desdits combattants bien armés non loin du centre d’Oicha. Un enfant qui était kidnappé par ces inciviques l’ont aussitôt relâché. Le rescapé signale que l’armement de cette unique équipe dont il a été victime compte 2 lance-roquettes et des armes individuelles du type AK47. Comme d’habitude, le rang de ces rebelles comportent des personnes de toutes catégories, même des femmes enceintes.

Cependant, la direction de l’opération Sokola 1 à Oichi qui a été aussitôt alertée n’a jusque-là donné aucune preuve d’une quelconque disposition dissuasive. Et pourtant les ennemis sont en train de pénétrer la population et son milieu pour surprendre bientôt les opinions par des nouveaux massacres affreux.

Journal du Paysan
Oicha.

« On comprend ainsi le grave danger de toute rallonge au pouvoir de Joseph Kabila. Les congolais dignes de ce nom doivent refuser toute forme de transition. En effet, au vu de ce qui se passe au Kivu-Ituri, toute transition au-delà de décembre 2016, donnerait du temps et des moyens au gouvernement congolais qui est, de toute évidence, complice de l’occupation rwandaise du Kivu-Ituri en cours » (Père Vincent MACHOZI, le 19 mars 2016, parole qui a valu son assassinat le jour suivant).

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Comments

  1. By a

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *