00_Augustin_Kisonia_de_Kabasha

A la recherche de Mr Augustin Kisonia, enlevé à la ferme de Kabasha/Beni

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Enlevé la soirée du lundi 16 Décembre 2013, Mr Augustin Kisonia Mutwalonge, Propriétaire de la ferme de connue sous le nom de la « Ferme de Mr Lorty » de Kabasha, reste introuvable. La destination des preneurs d’otage restent toujours un mystère malgré l’implication de la population et de la notabilité locale dans sa recherche.

00_Augustin_Kisonia_de_Kabasha

Dans un communiqué livré à des radios locales, son inconsolable épouse a indiqué qu’elle a reçu un coup de téléphone des personnes se réclamant auteurs de cet otage. Ces ravisseurs qui n’ont pas voulu révéler leur identité lui ont indiqué qu’ils seraient à Mantumbi, non loin de ville d’OICHA, chef-lieu du territoire de Beni avec Mr Augustin Kisonia et son berger Jonathan. Ils réclament une rançon de 10 000 dollars américains pour libérer leur proie, sans quoi, ils menacent de le tuer.

Mais la population de Kabasha a douté de cette orientation, estimant que c’est impossible à un piéton, passant par la brousse d’atteindre déjà Mantumbi, situé à plus de 50 km au Nord du lieu du drame.

Rappelons que la matinée de ce mardi 17 décembre 2013, une vive tension s’est observée dans la bourgade de Kabasha organisée par la population pour exprimer son ras-le-bol. Cette manifestation s’est soldée par l’incendie de la paillotte du Chef localité de Kabasha, brûlée à 4h00 par les jeunes de cette contrée. Pour cette population, le Chef et la police locale ont failli à leur mission régalienne, celle de protéger les hommes et leurs biens. Cette population est arrivée ainsi lorsque les FARDC qui ont été alertés pendant les opérations ne sont venues tirer quelques coups de balle dans la ferme 2 heures après l’opération.

Pour tout contact direct des membres de la famille de Mr Augustin Kisonia à Bbo sont: Mr. Freddy 0999695372 et maman Louise Therese 0998686987.

Kambale Vagheni et Gift Baraka

Kabasha

©Benilubero Online

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*