A lire : L

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
« L’Afrique sera-t-elle catholique ? Des religieux s’interrogent. », Harmattan, 2007.
.
Est-ce à la suite du livre « Les prêtres noirs s’interrogent » paru en 1956 et considéré comme l’acte de naissance de la Théologie Africaine ?
.
"L’Afrique sera-t-elle Catholique" est une œuvre non de prêtres noirs mais des religieux assomptionnistes français (éditeurs), qui offrent leur contribution à la question de l’avenir de l’identité « catholique » de l’Afrique.
En effet, le souci des ces éditeurs français est légitime et leur expérience peut être utile aux africains. Venant de l’Hexagone qui fut jadis considéré comme la Fille Ainée de l’Eglise, les éditeurs de « L’Afrique sera-t-elle Catholique » savent bien qu’une identité religieuse s’acquiert, se construit, ou se perd.
.
Bien avant les français, les africains avaient appris cette dure vérité. En effet, l’Afrique a été évangélisée dès le premier siècle de l’Eglise. Certains considèrent l’Eunuque Ethiopien baptisé par le diacre Philippe (Actes 8, 26-40) comme le premier évangélisateur du continent africain. En ce temps-là, la France était sous la coupe des barbares, sans foi ni loi. Ainsi, certains théologiens africains comme le Kenyan John Mbiti et le Ghanéen Kwame Bediako considèrent le Christianisme comme une religion traditionnelle de l’Afrique. Ses fils comme Saint Augustin, Saint Clément d’Alexandrie, Saint Cyprien et Tertullien de Carthage constituent la crème de ce catholicisme africain de première heure bien avant la « catholicisation » de la France qui attendra le roi Clovis pour être une réalité.
.
Mais comme la France qui a perdu son prestige (pas le titre) d’être la fille ainée de l’Eglise, la naissance de l’Islam avait balayée les traces du florissant catholicisme africain sus-évoqué.
Ainsi, « L’Afrique sera-t-elle Catholique ? » est un rappel et une mise en garde pour le catholicisme subsaharien qui ne peut se complaire dans sa force numérique et vitalité actuelles. L’identité religieuse catholique comme toute autre identité se gagne, se construit au jour le jour, sinon elle se perd. Les français comme les africains doivent tirer profit, chacuns de leur histoire pour envisager l’avenir.
" L’Afrique sera-t-elle Catholique", livre qui donne des pistes pour sauvegarder l’identité catholique dans l’Afrique actuelle et à venir, est le fruit d’un colloque des religieux et religieuses de l’Assomption tenu à Nairobi du 27 juillet au 6 aout 2006. C’était une troisième session du genre dénommée « Rencontre Internationale de l’Assomption pour le Dialogue Interreligieux et Œcuménique », en sigle RIAD.
.
“Découvrir l’Afrique comme “une culture de dialogue entre la foi et la vie », était le thème qui a nourri leurs analyses, leurs échanges, leurs débats jusqu’aux témoignages de foi, de réconciliation et de reconstruction de la paix et de la justice dans les régions des Grands Lacs.
.
Edité aux Editions de L’Harmattan sous la direction de Marie-Paulette ALAUX, o.a, Jean-François PETIT, a.a. et Isabelle ROUX, r.a., cet ouvrage nous fait découvrir des hommes et des femmes dans leur histoire des rencontres humaines, leur vie avec Jésus le Ressuscité, leur mission chrétienne et leur engagement dans ce continent assoiffé de la « vérité », de la « justice » et de la « paix ».
Une évaluation sans complaisance de la vie culturelle, sociale, économique, politique et chrétienne dresse la liste de défis pour le second synode africain pour vivre les valeurs évangéliques en Afrique en ce troisième millénaire sans « afro-optimisme » ni « afro-pessimisme ».
.
Autant il est vrai que « Vivre humainement » constitue la base de la vie tant chrétienne que religieuse en Afrique, autant il est vrai et urgent de questionner les réalités quotidiennes dans la recherche des signes du Royaume. Tout doit être vécu et lu à la lumière de l’Evangile et dans un monde globalisé. L’Eglise d’Afrique est confrontée aux fondamentales questions de réconciliation, de justice et de paix. Comment s’en sortir ? Faudrait-il se contenter de rester dans l’analyse de la société africaine ?
.
« On ne pourra pas aider les peuples africains à prendre leur responsabilité, faire fonctionner des administrations avec équité si l’on ne développe pas chez les gens une exigence spirituelle, communautaire très forte à l’image des premières communautés chrétiennes. »
.
Cette piste ne vaut pas que pour l’Afrique mais bien évidemment pour la France aussi, et pour toutes les terres d’accueil du Christianisme, du Catholicisme. C’est pourquoi cet ouvrage, « L’Afrique sera-t-elle Catholique? Des religieux s’interrogent » est un livre pour tous.
.
Vincent K. Machozi, a.a.
Boston University, USA
Beni-Lubero Online

.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*