ALERTE ! Ituri en danger : 3600 infiltrés armés entourent la ville de Bunia pour démarrer la guerre…

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

LES SERVICES SECRETS DE KABILA DEVRAIENT CESSER DE CALOMNIER LE CHEF YVES PANGA MANDRO KAHWA POUR COUVRIR LE MONTAGE DE CRIME DE LEUR PATRON, MONSIEUR LE PRESIDENT !

ob_7c128c_kabila

Des sources issues des anciens combattants des groupes armés de l’Ituri, à Bunia, il est signalé la présence de 3600 éléments armés infiltrés à partir du Kivu dans les localités périphériques de la ville de Bunia. Les localités concernées par ces infiltrations sont, entre autres, Kunda, Nyangara, Shari, Walu etc. Toutefois, c’est dans celle de Nyangara que se masque la plus importante garnison de ces malfaiteurs.
Entre-temps de lots d’armement énormes sont acheminés et stockés au centre militaire de Rwampara, non pas pour approvisionner les FARDC de la Région Militaire de Bunia, mais plutôt pour ravitailler ces combattants hors-la-loi que le président Kabila a ordonné au général Rugahi des FARDC d’encadrer secrètement en Ituri.

La population de Bunia devrait être avertie que cette ville pourrait se réveiller n’importe quand sous des détonations et crépitements des armes, car les soldats hors-la-loi infiltrés sur place devront avant tout faire semblant d’attaquer le centre militaire de Rwampara pour entrer en possession de leur dotation en armes qui s’y trouvent stockées.

Présentement, Kabila a réussi à ramener en alliance plusieurs groupes armés (autochtones et étrangers) pour y reposer la fondation de la nouvelle rébellion par laquelle il envisage embraser l’Est de la R.D. Congo. Les partisans de cette alliance sont : les combattants Nyatura, les ex-FDLR qu’il a pu détacher des « FDLR loyalistes », des ex-M23 (avec le colonel Bisambaza), des faux ADF ou mieux des infiltrés rwandais qui massacrent à Beni ainsi que des opportunistes Mai-mai du groupe de Roger-Berlin, Daniel Masinda et Saperita.

Cependant, le FRPI de l’Ituri ont actuellement le malheur d’avoir refusé d’adhérer à ce pacte sanguinaire. C’est pourquoi, ces combattants Ngiti, pour s’être érigés en obstacles, sont devenus les premières cibles privilégiées des attaques que les infiltrés de Kabila et Rugahi vont bientôt amorcer en Ituri. Ce n’est qu’ensuite que ces intrus s’attéleront à prendre le contrôle de la ville de Bunia et à tenter de se rendre maître de tout l’Ituri.

Pour trouver une couverture à ce plan criminel, le président Kabila avec ses services du terrain ont lancé une vaste campagne de calomnie contre l’honorable chef KAHWA PANGA MANDRO, alertant faussement les opinions que ce dernier serait en train de préparer une rébellion contre l’Ituri à partir de l’Ouganda. Il est donc important pour toutes les populations de l’Ituri de savoir aujourd’hui que c’est Kabila, utilisant le général RUGAHI des FARDC à Bunia, qui a déjà monté le moteur qui allumera le feu sur l’Ituri et réduire en cendre tous les fruits de reconstruction que l’Ituri vient de rattraper difficilement après les guerres civiles et interethniques de 1998-2003, de surcroît, guerres ayant été activées par le même traître de la Nation en fauteuil à Kinshasa. Les bourreaux du peuple congolais sont préoccupés de tracer le même schéma de mise en scène de violence de Beni en Ituri, tout en puisant des boucs émissaires parmi les autochtones. Autant le gouvernement congolais s’est époumoné sans succès à faire gober aux opinions le mensonge selon lequel Mbusa Nyamwisi serait le planificateur des tuerie de Beni, pareillement ces rusés dirigeants du pays espèrent noyer l’innocent chef KAHWA au regard de ses frères en Ituri. Autant le président Kabila, conscient de sa responsabilité dans le massacre des innocents à Beni, a menti que des fils Nande se sont fait tueurs de leurs frères Nande, autant il est préoccupé de préparer les esprits à accueillir ce même mensonge, au moment où il viendra le prononcer à Bunia, lorsque ses exécutants auront réussi à installer la terreur en Ituri,; et c’est peut-être pour très bientôt, en considérant l’activisme dont fait montre le général RUGAHI.

GRODYA MATESO
Bunia.

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *