Le général Lundis dans l'audience du 13/11/2017 à Beni. Photo tirée de Habari Moto-moto

Alerte rouge!!! Oscar, le principal témoin en charge contre le général génocidaire Mundos, en danger de mort à Beni!

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

La rédaction de Benilubero.com vient de recevoir une alerte d’extrême urgence : un complot est en marche pour « effacer » Monsieur Oscar par élimination physique de la scène judiciaire actuellement en cours à Beni, siégeant pour juges les ADF et leurs complices.

Selon la fuite d’information provenant des hauts cadres militaires de l’opération Sokola 1 à Beni qui, comme la plus part des citoyens, suivent et surveillent attentivement le déroulement du tribunal militaire de Beni, le général Mukuntu, qui préside ce tribunal, s’est concerté avec le général Mundos, l’élément clé des massacres de Beni, pour liquider froidement monsieur Oscar. Ces deux comploteurs ont eux-mêmes reçu l’ordre de tuer le témoin Oscar des autorités de hautes instances au niveau national par le biais de leurs substituts provinciaux. Ils lui reprochent d’avoir tergiversé à révéler les secrets les plus accablants au sujets des véritables responsables de crimes de massacres des civils à Beni, en décrivant minutieusement l’implication personnelle du général Mundos dans cette affaire. De fait, Oscar devient le témoin le plus gênant qui devrait périr à tout prix, car ses déclarations exposent déjà tous les plans chimériques du pouvoir en place.

Désormais aucune confrontation ne sera permise entre Oscar et le général Mundos devant ce tribunal

« Lorsqu’on est pris à son propre piège on devient plus vulnérable que la proie piégée ». Le général Mukuntu et la hiérarchie qui lui a confié la mission d’un tribunal de comédie réalisent que tout tourne désormais contre leur attente. Leur objectif consistant à blanchir les coupables de crime des massacres de Beni en incriminant des innocents, c’est-à-dire la population autochtone avec ses leaders sociaux et coutumiers locaux, semble subir des revers irréparables. Il n’y aurait plus lieu de continuer à risquer de nouvelles confrontations entre Oscar et Mundos pour éviter de renforcer le scandale en charge de l’Etat Congolais et de son Armée aussi bien devant les opinions nationales qu’internationales.

C’est pourquoi, l’instance judiciaire dirigée par le général Mukuntu à Beni a décidé de ne plus jamais permettre à Oscar de livrer davantage des révélations accablantes qui sont pourtant vraies. Ceci justifie le fait que la confrontation initialement prévue entre Oscar et Mundos le 17 ou le 18 novembre 2017 a été reportée au 20 novembre, puis au 27 novembre sans pouvoir avoir lieu; et il y a tout lieu de croire qu’elle n’aura jamais lieu.

Fabrication d’un faux témoin de secours

Parallèlement aux démarches visant à supprimer Oscar physiquement de la course judiciaire conçue au goût et au rythme du régime en place, le général Mukuntu et son collègue Mundos tentent de se récupérer dans un autre témoin présenté sous le sobriquet de « Chauffeur » qui est en train d’être entrainé pour détruire les révélations de Monsieur Oscar. Car l’effort des autorités au pouvoir se concentre sur des stratégies pouvant aider à enterrer toute vérité sur la responsabilité de l’Etat dans la tragédie qui s’observe à Beni.

Oscar avait raison d’alerter le public officiellement au cours de la deuxième journée de son audience que « quiconque s’entête à dévoiler la vérité devant ce tribunal militaire court le risque d’une mort inopinée ».

Un appel urgent est donc lancé à l’intention des organisations et organismes de droits de l’homme locaux et internationaux pour intervenir au mieux possible afin de préserver la vie du témoin Oscar qui, de par son courage et sa loyauté, incarne actuellement tout l’espoir des victimes de massacres de Beni. Son éventuelle disparition prématurée causerait d’énorme préjudice au désir de la population autochtone qui mérite une réelle protection contre le complot de ses dirigeants ainsi que réparation pour la souffrance subie injustement et innocemment.

Castro Mulemberi Kyavahere
Beni

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*