APRES L’ATTAQUE DE BOIKENE A BENI-VILLE, LES ARMES CREPITENT A OICHA

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Les sources de BLO à Beni donnent une nouvelle alerte d’attaque. Des assaillants ont fait irruption à Oicha. Ils ont attaqué en ce jour au niveau de PK 5. Les Crépitements des tirs nourris sont confirmés par les correspondant qui vivent dans cette zone. La population est une nouvelle fois en débandade.

Les auteurs de cette attaque sont des soldats nouvellement déployés sur place et des anciens soldats commandos soi-disant affectés officiellement pour renforcer l’opération Sokola 1. Les habitants civils ont signalé que les tirs d’attaque provenaient des positions de ces derniers. La population locale ainsi que tous les observateurs de cette situation sont profondément bouleversés, quand il est constaté que ce sont des FARDC qui attaquent leurs collègues FARDC, et que malgré tout, les autorités continuent toujours à fustiger les ADF.

Cette situation a transformé l’opération Sokola 1 en un champ de confusion au détriment de la sécurité des personnes et de leurs biens dans la région de Beni. C’est un phénomène bien entretenu en secret par le régime en place. Les massacres de Kamango, l’attentat qui a frôler l’assassinat du général Marcel Mbangu, l’attaque du 26 octobre 2017 à Boikene dans la ville de Beni etc. sont la manifestation de cette stratégie que Joseph Kabila a décidée pour dribler l’attente du peuple congolais en matière d’organisation des élections.

Sidoniya Kapere
Beni

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *