Assassinat de Mr & Mme Kambale Pilipili de l’ANR ISALE-BULAMBO

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

L’ANR du groupement Isale-Bulambo en deuil à la suite du double assassinat par balles du Numéro 1 de l’ANR Mr Kambale PILIPILI et de son épouse Kavugho. L’ignoble assassinat a eu lieu au domicile des illustres disparus dans la soirée du jeudi 30 juillet 2015. C’était vers 19h45, pendant le repas familial. Les assaillants non encore identifiés  avaient pris la direction de Butembo après leur forfait. La paisible population de Bulambo, chef-lieu du groupement Isale-Bulambo, en Territoire de Beni, est encore sous le choc de ce double assassinat. Les corps de deux victimes ont été conduits à Beni pour leur inhumation auprès des membres de la famille PILIPILI.

Bulambopaysage00

Une vue du village de Bulambo (Photo archives BLO)

Notez que Kambale Pilipili vivait avec son épouse Kavugho depuis six mois seulement !

L’insécurité devenue monnaie courante au Nord du Territoire de Beni depuis la mort du Général BAUMA en août 2014, n’était pas encore connue au Sud-Est du Territoire de Beni, en l’occurrence la Chefferie des Bashu . Mais depuis un mois, le drapeau de la mort semble flotter aussi sur la chefferie des Bashu groupement Isale-Bulambo. En effet, il y a deux semaines que le notable du village de Mumole ainsi qu’un agriculteur du village de Maniyi avaient été kidnappés par des hommes en armes avant d’être libérés une semaine plus tard après paiement d’une rançon dont le montant n’a jamais été communiqué au public sur demande des kidnappeurs.

L’ANR Isale-Bulambo que dirigeait Feu PILIPILI était à pied d’œuvre pour mettre la main sur ce réseau des kidnappeurs. Dans l’opinion locale, l’assassinat de PILIPILI et de son épouse Kavugho peut-être une tentative des Kidnappeurs d’intimider quiconque essaierait de mettre fin à leur triste business. Ces Kidnappeurs qui auraient comme base-arrière la vallée de Mwighalika en Parc National des Virunga utiliseraient souvent la route Mwighalika-Maniyi-Mavughu-Mumole-Vuswagha-Matembe-Kasitu-Vuhira-Muchanga-Butembo pour leurs transactions macabres. Ceci expliquerait l’insécurité quasi-quotidienne sur cette route.

L’assassinat du Jeune chef de l’ANR PILIPILI, la trentaine à peine révolue, est un signal d’alarme pour les autorités compétentes qui ont en charge la sécurité de l’axe Butembo-Isale-Bulambo. La population du coin doit aussi être vigilante afin d’assurer sa propre sécurité. La grandeur d’un peuple se mesure à l’aune de sa capacité de sécuriser ses membres et leurs biens en temps de paix et de guerre. Ce qui se passe au Nord du Territoire de Beni peut se passer aussi au Sud et ailleurs en RDC. Il ne faut donc pas attendre qu’il y ait un assassinat dans son village pour qu’on y instaure un système d’alerte et de sécurité pour les personnes et leurs biens. A bon entendeur, salut !

Kakule Mulimuvi

Mutendero-Bulambo

@Beni-Lubero Online

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *