Assassinat de Mr. MUMBERE KASEREKA (48 ans) à Eringeti et fusillade de Mr Bienvenu (30 ans) à Butembo

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

En dépit des missions d’évaluation de la sécurisation des populations civiles par la Monusco et le gouvernement congolais, il n’y a aucun plan de sécurité mis en place. Toutes les visites s’arrêtent à des discours, des promesses, sans rien changer aux dispositifs militaires et policiers qui sont responsables de l’insécurité dans ce coin de la RDC. La conséquence de cette inaction injustifiée est la pérennisation de l’insécurité au Nord-Kivu. 

Dans la nuit du 22 au 23 janvier 2012, Mr MUMBERE Kasereka (48 ans) cultivateur de son état, était dans son champ de Cacao du village d’IDOHU situé dans la localité d’Éringeti à la frontière entre la province du Nord-Kivu et la Province Orientale. Vers minuit, un groupe des hommes en armes et en tenue militaire FARDC fit irruption dans sa parcelle, força la porte de son kapulepule (ou cabane) avant de tirer sur lui à bout portant. Mr Mumbere tomba sur le coup. Les tueurs emportèrent tout ce qu’ils voulaient de la cabane. Comme les autres tueries dans ce coin de la RDC, le motif de l’assassinat de Mumbere semble être le même : tuer pour dépeupler la région de ses autochtones. 

Le corps de Mumbere a été rapatrié chez lui à Butembo. Après exposition de son corps à son domicile du quartier KITULU pour les dernies hommages, son enterrement a eu lieu dans son village natal au sud du territoire de Lubero. 

La Province du Nord-Kivu nécessite un changement des troupes et des commandants militaires. Le maintien des troupes et commandants issus du CNDP au Nord-Kivu contre l’avis des populations locales qui en ont marre est interprété comme un signe d’une insécurité entretenue par le régime et par l’ONU pour permettre à la longue une occupation et une balkanisation de cette partie de la RDC. Qui vivra longtemps, verra ! 

aOichacentre00

              Centre d’Oicha, sur la route d’Eringeti en Territoire de Beni

Dans la nuit du 24 au 25 janvier 2012, Mr Bienvenu (30 ans) a été fusillé à son épaule par des policiers au quartier KAMBALI en ville de Butembo. Pendant une dispute familiale durant la nuit, les policiers faisant la patrouille au quartier ont pénétré dans la parcelle pour en savoir plus.

En présence des policiers, les frères ennemis ont déposé leur hache de guerre pour demander aux policiers de partir. Entre les policiers de la RDC et les frères, même ennemis, e choix est clair. Bienvenu qui avait cru bien faire en demandant aux policiers de ne pas se mêler dans une querelle familiale, a été battu par les policiers qui l’ont accusé de manque de respect envers la force de la police. Pris de colère, Bienvenu a administré un coup de poing à un des policiers qui a perdu deux dents sur le champ. Le policier battu et qui saignait abondamment a pris son arme pour mettre fin à la vie terrestre de Bienvenu. Heureusement pour Bienvenu que la balle assassine n’a atteint que l’épaule et que les autres policiers se rendant compte d’une situation qu’ils venaient d’aggraver, ont tout fait pour que le policier battu ne tire une seconde balle assassine sur Bienvenu. Dépêché à l’Hôpital de Kitatumba, Bienvenu lutte entre la vie et la mort ! 

Kakule Mathe

Butembo

©Beni-Lubero Online

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *