Assassinats de Patric Vwahirehi 20 ans et de l’infirmier Alexis Katembo Kombi

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

La liste des martyrologues de Beni-Lubero ne cesse de s’allonger du jour au lendemain. Deux jeunes garçons viennent de s’y ajouter. Mr Patric Vwahirehi, un jeune garçon de 20ans de Butembo, Commune Bulengera, Quartier Mukuna, Cellule Malera a été lâchement abattu la nuit du 16 au 17 janvier 2013 alors qu’à Kasindi-Lubiriha, en Territoire de Beni c’est l’infirmier Alexis Katembo Kombi qui a été tué par des inconnus la nuit du jeudi au Vendredi 18 janvier 2013.

Les hommes armés, non autrement identifiés, habillés en tenues militaires des FARDC ont fait irruption au domicile de Mr Patric quand il voulait sortir de la cuisine pour sa chambre à coucher. Il était 20h17 subitement des coups de balles dans son thorax.

Il a été dépêché au Centre Hospitalier de la Sainte Famille de Mukuna avant d’être transféré l’Hôpital Général de Matanda où il a rendu l’âme le matin de ce jeudi 17 janvier 2013. Son enterrement a eu lieu au cimetière de Kitakandi en Commune Bulengera de Butembo/Nord-Kivu.

00aaaaaaaaaaaaaaaaaaaa0icha 

Un peu plus loin, en territoire de Beni, à Kasindi, cité frontalière Congo – Ouganda, c’est le tour de l’infirmier Alexis Katembo Kombi, âgé de 33 ans. Il montait la garde au Centre de Santé Vukono quand il a été visité par trois bandits armés qui lui ont logé trois balles dans sa poitrine et une à sa jambe le jeudi 17 janvier 2013 à 20h20’. Il est mort sur place. Originaire de Butembo, Commune Bulengera, Mr Kombi préparait son mariage pour février 2013.

 00aaaaaaaaaaaaaaaaaaaa0icha 

Vue de la cité de Lubiriha (Photo archive BLO)

Le matin de ce vendredi 18 janvier, toutes les activités ont été paralysées

00aaaaaaaaaaaaaaaaaaaa0icha

Par ailleurs, après pillage de 41 maisons, viol de 7 femmes dont une petite fille de 3 ans et enlèvement d’un jeune-homme à KIRAVO, MAKUTANO et KAKWAVIA le week-end dernier, la nuit de lundi à mardi 15courant, les villages KATWA et MAMBELENGA ont été systématiquement pillé par un groupe d’environ 11 personnes armées, vêtues en treillis militaires assimilés à une milice maï-maï ou ADF-NALU.

 00aaaaaaaaaaaaaaaaaaaa0icha

En effet, en territoire de Beni, les  populations de KIRAVO, MAKUTANO, KAKWAVIA, KATWA et MAMBELENGA, en Groupement de Bambuba-Kisiki, dans le Secteur de Beni-Mbau, en Territoire de BENI ont vidé leurs villages depuis mardi 15 janv.-13. Ces villageois qui viennent d’élire domicile à MAIMOYA et à ERINGETI annoncent fuir les actes de pillage, de viols collectifs et enlèvements perpétrés par un groupe d’hommes armés qui déstabilisent leur entité.

Au cours de cette opération téléphones, argent, vivres et biens de valeur ont été emportés, 2 femmes ont été violées avec blessures mortelles, 5 personnes blessées par coups de machettes, une femme touchée par balle sur son avant-bras et un secouriste de la Croix-Rouge locale du nom de Katembo tué.

Contacté à ce sujet, le Président du Conseil Culturel du Kyaghanda ASBL « Obughuma bw’aba Yira » se dit préoccupé de cette situation devenue très généralisé et demande aux autorités dont la sécurité est leur apanage de trouver rapidement des pistes de solution. Les bandits doivent être démantelés, arrêtés et punis conformément à la loi de la RDC.

Avec la Coordination de la Société Civile du Nord-Kivu, il déplore le fait que l’armée soit incapable de protéger les civils contre l’activisme de groupes armés dans ce Territoire ou les opérations de traque contre les rebelles ougandais de l’ADF-NALU viennent de passer plus de 3 ans.

Ainsi le Président Kitsongo soutient la demande de la Coordination Provinciale de la Société Civile du Nord-Kivu qui exige l’évaluation de ces opérations dont les résultats ne sont pas visibles par les populations tuées, violées, pillées, contraintes de vider leurs villages et incapables d’accéder a leurs champs. Jusqu’a l’instant aucune disposition n’est encore prise pour récupérer les civils enlevés et maîtriser les groupes de déstabilisateurs de la zone.

Edgar Mateso

Butembo

©Benilubero Online

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *