Author Archive

Deux rwandais armés avec passeports tanzaniens arrêtés à Isale-Bulambo

D’après une source proche de l’ANR Isale-Bulambo, le jeudi 17 mars 2016, deux rwandais armés ayant comme documents de voyage des passports de la République Unie de Tanzanie ont été arrêtés à Bulambo, Groupement Isale-Bulambo, Cheffferie des Bashu, Territoire de Beni, Province du Nord-Kivu, R.D.Congo. L’arrestation a eu lieu à la barrière du service Transcom

« La République Yira » contre laquelle Kinshasa et Kampala s’acharnent si souvent, est-elle un mythe ou une réalité?

Le nom Yira se rapporte à plusieurs ethnies de la sous-région ayant appartenu lors des grandes migrations africaines du 18 – 19ième siècle au royaume du Bunyoro-Kitara en cheval entre l’actuelle République Ougandaise et la République Démocratique du Congo. Les Yira restés en Ouganda s’appellent « Bakonzo ». Ils sont en majorité dans le district de Kasese de

Sud-Lubero: Vol de 125 chèvres par des rwandophones à Kalevya

FORCES VIVES DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO COORDINATION DE LA SOCIETE CIVILE DU TERRITOIRE DE  LUBERO NOYAUX DE LA SOCIETE CIVILE DES  GROUPEMENTS TAMA ET ITALA  AU SUD-OUEST DU TERRITOIRE DE LUBERO Tél. : 0991836557, 0993486283, 0891150642 E-mail : sociluit2014@gmail.com, aisekanendu@yahoo.fr                              

Les Funérailles du Père Gilbert Bayongi Kyalwahi, a.a. à Kyondo

Décédé à Kyondo le samedi 5 mars 2016 d’une crise cardiaque, le père Gilbert (1965-2016) a eu des funérailles grandioses à la hauteur de sa stature de religieux, de prêtre, et de roi. Une vue de la communauté assomptionniste de Kyondo Toute la nuit du samedi au dimanche 6 mars 2016, toute la paroisse de Kyondo

Enfin, le caucus des élus Yira rejoignent www.benilubero.com et le Kyaghanda Yira pour qualifier les massacres en cours de Génocide de l’ethnie Yira (Nande)

L’union fait la force ! Les fins limiers de www.benilubero.com (depuis janvier 2006) et le Kyaghanda Yira (depuis 2009) sonnent l’alarme du génocide de l’ethnie Yira. Le Kyaghanda Kinshasa a rejoint le front en décembre 2015. En février 2016, c’était le tour du caucus des députés nationaux de Beni-Lubero de sorti de son silence pour

Mort Inopinée du Père Gilbert BAYONGI, A.A. (51 ans)  à Kyondo

Les Assomptionnistes d’Afrique sont en deuil à la suite de la mort brusque du Révérend Père Kyalwahi Bayongi Gilbert, a.a. à Kyondo, Territoire de Beni, Province du Nord-Kivu, R.D.Congo  survenue ce samedi 5 mars 2016 à Midi. L’illustre disparu est né à Lubango, Territoire de Lubero, le 16 février 1965. Feu P. Gilbert Bayongi, debout, en

Ce que Joseph Kabila a de commun avec Joseph-Désiré Mobutu

L’histoire est-elle en train de se répéter? « Les mêmes causes produisent souvent les mêmes effets », dit un adage. Même si l’on n’en est pas encore là, plusieurs similitudes existent entre la fin de règne du régime de Joseph-Désiré Mobutu et l’expiration du double mandat de Joseph Kabila, qui indiquent que ce dernier court lui aussi

Nord-Kivu : Les ethnies Yira, Hunde, et Nyanga cibles des Massacres en cours

Depuis le week-end dernier, les Yira (Nande) ne constituent plus la seule cible des massacres perpétrés par une coalition rwandophone d’occupation du Kivu-Ituri. On peut ainsi affirmer sans peur de se tromper que l’identité rwandophone des tueurs en quête des terres et de pouvoir terrien se précise. Ce que les fins limiers de Beni-Lubero dénoncent depuis

Masereka : Les chefs terriens donnent 7 parcelles au Kyaghanda Yira

Lors du Conseil Culturel du Kyaghanda Yira qui a eu lieu à Masereka du 12 au 14 février 2016, les chefs terriens de la place, contents de la perspective du Kyaghanda Yira dans la résolution des conflits fonciers et des conflits de pouvoir coutumier, ont demandé l’implantation du Kyaghanda Yira dans leurs localités respectives.  

BUTEMBO : Marche des femmes pour dénoncer les massacres des Nande

A l’occasion du séjour du Secrétaire Général de l’ONU en RDC une marche pour la paix a été organisée  le jeudi 25 février en ville de Butembo pour dénoncer les massacres des populations Nande au Nord-Kivu, en particulier dans les territoires de Beni et de Lubero. La marche pacifique était organisée par  les membres des