Author Archive

Mise au point sur l’attaque de Beni de ces jours…

Les imprécisions se dégagent. Les opinions peuvent désormais recevoir la lumière qu’elles attendent des événements qui ont été vécus ce 22 juin 2017 dans la ville de Beni. De l’identité des assaillants Le Maire de la ville a tout voilé et tient à tenir masquée la face des personnes qui ont causé tant de désolation

Alerte rouge!!! Enfin la ville de Beni violemment attaquée et partiellement occupée par des pseudo-rebelles…

Panique totale à Beni, comme les égorgeurs se déclarent « libérateurs »! Depuis ce matin, la ville de Beni, au Nord-Kivu, est attaquée par des assaillants non autrement identifiés. Tout a commencé au niveau de Kalau, une localité située à une dizaine au nord-est du centre-ville de Beni, où des assaillants ont pris d’assaut une position des

Joseph Kabila recrute le NDC-Rénové pour se battre contre les FARDC à Kabasha

Une réalité difficile à croire, mais c’est la vérité. La situation militaire et sécuritaire est confuse à Kabasha, à la porte de la ville de Beni. Une rébellion s’est déclarée, mais dont les combattants sont des éléments reconnus comme faisant partie de l’armée nationale congolaise, les FARDC. Tout ceci se passe pendant qu’aucune mutinerie n’a

Alerte! MUDOHU KUKULANA Fabien, alias « commandant suprême », porté disparu de la prison de l’Etat-Major PNC de Beni

A-t-il été enlevé pour la mort ou pour renforcer la rébellion pro-Kabila de Kabasha? MUDOHU KUKULANA Fabien est le célèbre ancien chef du groupe « Mai-mai Mudowu » qui a connu son apogée à Butembo dans les année 1996-2003, au cours de la révolution de l’Alliance des Forces Démocratiques pour la Libération de Congo-Kinshasa, AFDL en sigle,

En Kabasha la máquina de guerra está en marcha para iniciar una nueva guerra en el Este

La granja Espoir de Kabasha desvela funestos secretos. Los ataques continúan intensificándose contra las FARDC, el ejército del gobierno, en el radio de Kabasha, a una decena de kilómetros de Beni, sobre el eje que conduce a Butembo. La población que habita la zona invadida por la batalla se está desplazando para buscar asilo en

In Kabasha, the machine is on its way to start a new East War

Kabasha’s Firm Hope reveals its disastrous secrets. The attacks continue to intensify against the FARDC, the government army, in the Kabasha district, about ten kilometers from Beni on the axis that leads to Butembo. The population inhabiting the area invaded by the battle is on the move to seek asylum in neighboring localities. But the

¡Alerta! Comenzaron los ataques para aislar a Beni y a Butembo

Este jueves 15 de junio de 2017 hubo un violento ataque de madrugada muy temprano en Mukulya, a las puertas de la ciudad de Beni. El oficial designó a los atacantes como de los Mai-mai, pero sin determinar la identidad. Omar Kavota, con un fácil desparpajo en toda circunstancia sobre Lambert Mende, evoca por su

Alert!! Attacks on the isolation of Beni and Butembo have began

On Thursday, June 15, 2017, a violent attack took place early in the morning in Mukulya, at the gate of the city of Beni. The official designates the assailants as Mai-mai, whose identity he does not determine. Omar Kavota, who has carved out an eloquence easy under all circumstances, like Lambert Mende, evokes, for his

A Kabasha, la machine est en marche pour démarrer la nouvelle guerre de l’Est

La ferme Espoir de Kabasha dévoile ses secrets funestes. Les attaques continuent à s’intensifier contre les FARDC, l’armée gouvernementale, dans le rayon de Kabasha, à une dizaine de kilomètres de Beni sur l’axe qui conduit à Butembo. La population habitant la zone envahie par la bataille est en déplacement pour chercher asile dans les localités

Alerte!! Les attaques pour l’isolement de Beni et de Butembo ont commencé

Ce jeudi 15 juin 2017, une violente attaque a eu lieu tôt dans la matinée à Mukulya, à la porte de la ville de Beni. L’officiel désigne les assaillants comme des Mai-mai dont il ne détermine pas l’identité. Omar Kavota, qui s’est taillé une éloquence facile dans toutes les circonstances, à l’instar de Lambert Mende,