Archives de cet auteur: BLO

Evariste BOSHAB déclaré persona non grata à Beni

Jusqu’à nouvel ordre, le vice Premier Ministre chargé du Ministère de l’Intérieur, Monsieur Evariste BOSHAB, est maintenant déclaré « indésirable » à Beni, pour le cynisme et le sadisme dont il est venu faire preuve au cours de son dernier passage. La population locale dénonce spécialement les mesures draconiennes que BOSHAB est venu imposer. En effet, tout concourt à faire croire qu’il ...

Lire la suite...

SOS! Les égorgeurs bouclent le village de Kisima, population en débandade

A l’approche du couché de soleil de ce jeudi 18 août 2016, un groupe considérable « d’égorgeurs » est signalé être en train de boucler le village de KISIMA, en vue d’y déclencher bientôt de massacres. La population, en panique, est en train de fuir en débandade sans aucun espoir d’assistance. Kisima est un village se trouvant dans la collectivité de Rwenzori ...

Lire la suite...

Grand succès de la mobilisation populaire de Goma : le peuple se lève !

Bravo ! La journée de manifestation populaire organisée ce 18 août 2016, à Goma, aura été un succès incomparable. Des masses populaires venues de tous les coins de la capitale du Nord-Kivu ont promptement répondu à l’invitation de la coordination provinciale de la société civile du Nord-Kivu en collaboration avec les autres forces vives, dont les églises. La manifestation ou ...

Lire la suite...

ALERTE!!! Les égorgeurs se préparent au retour à Beni-ville à partir de MAYANGOSE

Pendant que Boshab et Ponyo sont en train de distraire les opinions à Beni, ceux qui ont massacré nos frères et sœurs le samedi dernier à Rwangoma (tuant 127 innocents) sont en rafraîchissement d’énergie toujours à la porte de la ville de Beni. A l’heure qu’il fait (heure de cette rédaction), ils sont en mouvement, traversant la route au niveau ...

Lire la suite...

MATATA PONYO et Evariste BOSHAB ordonnent d’écraser les foules en deuil à Beni

Amer constat : Le pouvoir passe d’horreur à horreur ! Deux grands dignitaires du pays viennent tracer leurs pas dans le sang des Martyrs de Beni. Ils sont la face visible qui peut résumer toute la figure emblématique du pouvoir en place. Leur présence suffit pour percevoir ipso facto l’ombre du chef de l’état lui-même. On les pensait venir compatir ...

Lire la suite...