Beni: 18 Motos et un camion brûlés par des présumés ADF sur la route de Kamango

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Les tueurs de Beni, toujours voilés sous l’étiquette indéfinie de  » présumés ADF » ont commis un autre forfait dans l’après-midi du 12 janvier 2017 au niveau du piquet kilométrique No 36 du tronçon routier Mbau – Kamango, dans le rayon du groupement des Banande-Kainama, en territoire de Beni, Province du Nord-Kivu, en République Démocratique du Congo.

camion incendié avec 18 motos à son bord par des présumés ADF sur la route de Kamango

camion incendié avec 18 motos à son bord par des présumés ADF sur la route de Kamango

Ce fut une attaque sur un camion civil qui transportaient dix-huit motos neuves et quelques personnes. Les trois membres d’équipage du véhicule ainsi que cinq autres personnes à bord de ce camion ont été portés disparus avant que le commandement de Sokola 1 annonce le recouvrement de quatre femmes parmi lesdites victimes. Entretemps les 18 motos ainsi que le véhicule même ont été systématiquement calcinés.

C’est presqu’à un rythme quotidien que les tueurs de la région de Beni ont repris intensément leurs activités barbares et criminelles depuis la veille des festivités de Noël 2016 et du Nouvel An 2017, en défi à la présence pléthorique des troupes de l’Armée gouvernementale dans cette zone (environ 22.000 militaires sont déployés en opération Sokola 1).

Journal du Paysan
Oicha

« On comprend ainsi le grave danger de toute rallonge au pouvoir de Joseph Kabila. Les congolais dignes de ce nom doivent refuser toute forme de transition. En effet, au vu de ce qui se passe au Kivu-Ituri, toute transition au-delà de décembre 2016, donnerait du temps et des moyens au gouvernement congolais qui est, de toute évidence, complice de l’occupation rwandaise du Kivu-Ituri en cours » (Père Vincent MACHOZI, le 19 mars 2016, parole qui a valu son assassinat le jour suivant).

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Comments

  1. By a

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *