BENI: SIT-IN DES FAMILLES DELOGEES DU PARC

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Environ 24 000 ménages ont été déguerpis de leurs champs de MAYANGOS (dans la périphérie de la ville de BENI) et vivent en errance à BENI. Leurs champs ont été déclarés depuis 2005 par l’ICCN (Institut Congolais pour la Conservation de la Nature) comme faisant partie du domaine du Parc National de Virunga. C’est l’ironie d’un gouvernement qui lutte plus pour les droits des animaux et des rwandais que pour les droits des congolais.

En effet, le gouvernement congolais n’a jamais mis en place une politique sociale de réinsertion en faveur des congolais chassés de Mayangos…  Autrement dit, le gouvernement représenté sur terrain par l’ICCN, les avait envoyé paître dans la nature, sans aucune assistance.  Leur sort rejoint ainsi celui de ceux dont les maisons sont incendiées par les rwandais partout au Kivu. C’est cette insouciance et irresponsabilité  qui ont fait déborder le vase. La patience finit par avoir des limites.
.
Et pourtant ce ne sont pas les lois qui manquent en la matière. Ainsi, par exemple, selon le Décret Royal de 1935 portant délimitation du Parc National des Virunga, le terrain qu’occupaient les sans abris de Mayangos ne fait pas partie du Parc National des Virunga.  
Selon les Cultivateurs de Mayangos devenus sans abris et sans domicile fixe,  il n’ya jamais eu de dialogue franc entre eux et les Représentants de l’ICCN. Selon les sans abris qui se sont livrés à benilubero.com, toutes les décisions leur sont tombées d’en haut sans pré-avis et sans possibilité de faire appel comme c’est le cas dans une dictature!
 
Profitant de la Présence de Députés provinciaux en vacances à BENI, les Agriculteurs ont exprimé leur ras-le-bol dans une correspondance adressée aux Elus et gouvernants du Nord-Kivu. Ils espéraient  cette fois-ci trouver une solution à leurs revendications. Mais comme leur requête n’a pas eu de suite, les sans abris de Mayangos ont organisé un sit-in à l’entrée du Parc National des Virunga, plus précisément à NYALEKE à plus ou moins 10 km à l’Est du centre-ville de BENI. Le but de sit-in était d’attirer l’attention des autorités locales et provinciales sur un grave problème social qui nécessite une solution urgente.
.
C’est ainsi que depuis mardi 23 juin 2009, des milliers d’agriculteurs munis de leurs outils de travail (houes, machettes, pioches, etc) sont en sit-in à Nyaleke où ils passent la nuit à la belle étoile jusqu’à ce que justice leur soit rendue, l’interprétation commune de la loi délimitant et la ré-insertion des familles délogées.  le Parc  La mobilisation des sans abris de Mayangos devrait servir de modèle à tous les Kivutiens  voir tous les congolais qui sont aujourd’hui privés de justice par le régime en place. Il faut être naïf pour ne pas voir que tous les kivutiens dont on incendie les maisons sont en passe de devenir des sans-abris au vu et au su du gouvernement congolais impassible plus préoccupé par le bien-être des rwandais que celui des congolais.     
 .
O.BAHATI
Beni
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *