0JoseCameleone1

Beni-Ville : Les étudiants sabotent le concert de la Star Ougandaise, Jose Cameleoni

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Véritable fête de des rats à Beni : « Les rats de ville ont invité les rats de brousse pour une fête familiale. Ces derniers ont répondu favorablement avec grand honneur à l’invitation. Pendant qu’ils étaient en train de manger, boire et danser, le chat a pris irruption dans la salle de fête. Sauve qui peut (…) »      – imaginez-vous la suite…

0JoseCameleone1

Comme prévu, la Star Ougandaise Jose Cameleoni  devait livrer un concert très élégant à Beni le 28 décembre 2013 au stade municipal de Beni et au Rock Hôtel avant de faire autant à Butembo au stade Tsaka-Tsaka et à l’Hôtel de Butembo pour le 29 et le 30 décembre. Tout le décor était déjà planté et la Star était déjà sur place. Les fans s’apprêtaient à prendre place. Aussitôt, les étudiants de Beni sont venus comme un chat qui prend irruption dans la salle des manifs et disperser les convives.

0JoseCqmileone    

0JoseCamel

Les étudiants de Beni supportaient très mal de voir cet Ougandais venir danser sur le sang de congolais versé par ses frères Ougandais qui sont en train de tuer les Congolais en Territoire de Beni. C’est cracher sur le sang des congolais… Et d’ailleurs, pour renchérir leur position, ces étudiants disent que les Ougandais refusent aux réfugiés congolais de prendre asile dans leur pays. Ou bien Cameleone se moque des Congolais ou alors il est envoyé pour distraire les Congolais en guerre. Quel sadisme… !

00aaaMarche_terrible

La panique a embrasé toute la ville et la police ne savait plus contenir les manifestants qui ne juraient que par le retour de ce qu’ils appelaient « espion ougandais ». Le Maire de Beni, Mr Nyonyi Masumbuko Bwanakawa, a tenté calmer le courroux des étudiants, mais en vain. Jusqu’à l’heure où nous avons rédigé cette dépêche, rien ne filtre encore du comité organisateur. On pourra y revenir la manœuvre continue…

Cette action a été analysée différemment par les Congolais : pour certain, les étudiants ne devraient pas mêler culture et politique, et donc, Dr Jose Cameleone n’a rien affaire avec l’agression du Congo par l’Ouganda ; mais pour d’autre, ça va de pair, ces vaillants étudiants ont manifesté un esprit de patriotisme aigu. Si dans tous les secteurs, poursuivent-ils, les congolais se comportaient ainsi, la solution serait déjà trouvée, car le problème d’un congolais c’est pour tous les congolais.

Adolphine Mwanze

Beni

©Benilubero Online

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*