Bukavu: Dénonciation d’une action criminelle du chef de l’Etat

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Dans peu de temps, le Collège Technique Sainte Anne, cette merveilleuse école bâtie à Mbobero, au Sud-Kivu, sera démoli pour céder la parcelle, comme beaucoup d’autres, à Monsieur Joseph Kabila, qui spolie sans pitié les terres des habitants de ce village voisin de la ville de Bukavu.


En 17 ans de règne à la tête du pays, ce Monsieur n’a jamais construit une école pareille au Congo, moins encore au Kivu où, comme ailleurs dans le pays, les parents, l’Eglise Catholique ainsi que quelques autres confessions religieuses et les communautés locales se font violence non seulement pour se doter des écoles et les entretenir, mais aussi pour prendre en charge la scolarité des enfants. Hier, en plus d’une centaine de maisons méchamment détruites, jetant dans la rue des milliers des personnes, c’était un hôpital qui était démoli sur le même site, sans aucune compassion envers les malades qui y suivent les soins médicaux; aujourd’hui c’est une école qui est visée. Toutes ces destructions méchantes se font juste pour satisfaire l’égoïsme doublé de sadisme d’un individu qui, après avoir amassé des fortunes en appauvrissant la Nation, cherche à se bâtir une résidence privée qui ne profitera absolument en rien aux autochtones.


Il est nécessaire de rappeler qu’il y a quelques jours, Monsieur le président de la République a tenu devant les députés de sa Majorité Présidentielle à Kinshasa des propos scandaleux et extrêmement haineux contre le peuple Nande, simplement à cause de sa résidence privée brûlée à Musienene (territoire de Lubero, au Nord-Kivu) le 25 décembre 2017, selon son Ministre de l’Information (Lambert Mende) par un court-circuit électrique, mais dont lui (Kabila) accuse les résistants Mai-mai. Cependant, il est très étonnant de voir que Monsieur Joseph Kabila, en sa qualité de Président de la République pour ne pas dire père de la Nation, se tape le prestige de démolir sans scrupule ni remord des centaines des maisons, des écoles et hôpitaux de la population qu’il est censé protéger, uniquement pour satisfaire à l’appétit de sa cupidité insatiable au détriment d’une Nation qu’il a réduit délibérément à la misère.


Dès lors, beaucoup de congolais s’interrogent si vraiment Joseph KABILA a un cœur humain, ou plutôt s’il serait un « extraterrestre » qui a atterri en R.D. Congo pour semer la mort et la désolation. N’est-ce pas que tous ces crimes qu’il multiplie au fil des jours sont de nature à donner raison à toutes ces spéculations qui non seulement font douter de son appartenance à la famille biologique de Mzee Laurent Désiré Kabila qui avait tant aimé ce pays et son peuple, mais encore qui le qualifient d’un étranger (en l’occurrence rwandais) ayant usurpé la nationalité congolaise? Et devant tous ces faits, le cercle des étrangers qui l’entourent et certains congolais corrompus voudraient continuer à l’imposer éternellement par des manœuvres indescriptibles à la tête du pays pour que la génération présente lègue quel genre d’héritage à la postérité?

BASHIMBE RUNIGA Théodore
Bukavu.

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*