Butembo classée deuxième ville musicale de la RDC, après Kinshasa

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Les artistes musiciens de Butembo se sont réunis autours d’une table pour commémorer la journée internationale de la musique célébrée chaque 21 Juin depuis 1982, date de son initiation par l’américain Joël COHEN, Journaliste à la Radio France internationale (RFI). Chaque année, plus de 340 pays du monde organisent des concerts à l’honneur de la musique.

00aaaaaaamistapoa00 

Artiste musicien Kasereka Maliro Mista Poa s’est Produit à l’Alliance Francaise de Kampala/Ouganda à l’occasion de la journee mondiale de la musique avec ses deux chansons : « Journaliste en Danger »et « Iyelele Mama ». A l’occasion de la Journée Mondiale de la Musique célébrée à Butembo en ce mois de juin 2011, le chef de la culture et art urbain de Butembo a souhaité bonne fête à tous les artistes en les félicitant de leurs œuvres artistiques produit localement et qui, selon les statistiques 2010, a placé la ville de Butembo à la deuxième position après Kinshasa suite aux 37 albums produits par les jeunes talents de la ville de Butembo. A cette quantité musicale, il faut ajouter le genre diversifié de la musique produite à Butembo. Pendant que plusieurs musiciens de Kinshasa se font lapider en Europe parce qu’ils se spécialisent dans les « Mabanga » , entendez par là chanter les louanges des politiciens congolais même quand ces derniers ont un bilan inférieur à zéro, plusieurs jeunes musiciens de Butembo excellent dans la critique constructive du régime, utilisent la thématique de la guerre d’agression avec des chants comme Balkanisation (Isaac Camel), Silence on tue dans mon village (Kokson), où sont nos promesses, journalistes en danger ( Mista Poa), Il n’y a pas de changement , Tuna Songa Mbele ( Mista Poa), etc… Cette thématique rappelle le classique congolais Feu Lwambo Makiadi dont la musique était le thermomètre de la situation sociopolitique du Zaïre de Mobutu.
 00aaaaaAppel-aux-artistes-P
Artiste Musicien Mista POA, chanteur du Journaliste en Danger, Tuna Songa Mbele, etc.

Le premier thème, « la musique comme art’ a été traité par le Frère Assomptionniste Claude VINDU VIKUMWA, a.a., artiste musicien et président de l’orchestre Yira MIREMBE . Le Fr Claude a d’abord rappelé la définition de la musique comme art servant a harmonisé les sons et le silence d’une manière agréable à l’oreille. Pour être artiste il faut ainsi avoir le goût du beau et de l’agréable et savoir l’exprimer d’une manière individuelle. La musique ainsi comprise devient éducationnelle, curative pour l’âme, récréative, inspiratrice, et mobilisatrice pour une société.   Le frère Claude a exhorté ses camarades artistes d’œuvrer pour maintenir cette haute dignité de la musique pour corriger la fausse image de soulard, drogué, farceur, paumé, etc. que les beniluberois ont de plusieurs musiciens. 

00aaaaaaclaudeaa

      Fr. Claude Vindu, a.a. Musicien Assomptionniste

Le second thème traité est « La musique comme outil électoral » décortiqué par WEMA KENNEDY, Secrétaire du Collège des Journalistes de Beni-Lubero et Président du Comité d’Administration de la Radio Soleil de Butembo. Mr Kennedy a rappelé les musiciens doivent se valoriser pendant cette période préélectorale en RDC. Ils doivent éviter la manipulation des politiciens qui chercheront à leur faire chanter n’importe quoi comme vérité. Les musiciens doivent ainsi distinguer les genres de musique pour éviter de dérouter la population : Il faut distinguer la musique éducative de la musique propagande, sketch, etc.00aaaaaaclaudewema00 

La cérémonie s’est déroulée à l’Hôtel Paradise House de Butembo. L’artiste POPAL ISE VOSI et Jackson NIGADJI organisateurs de cette journée ont été félicité par les participants parmi lesquels figuraient les anciens de la musique Nande tels que DELI KONGOLI, Mzee NDAKALA et bien d’autres.

00aaaaaaclaudekongoli00

00aaaaaaclauderepas00

La tradition nande n’a pas été oubliée, notamment celle de clôturé une rencontre par un repas fraternel, signe de communion et de joie.        

  00aaaaaaclaudejeunes00

La Fondation Beni-Lubero souhaite bonne fête à tous les artistes musiciens de Butembo et du monde..

Mbusa Kayitula

Butembo

©Beni-Lubero Online

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *