Butembo : Encore un cas de vandalisme à l’Institut Mgr Henri Piérard

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Consécutivement à notre article publié sur BLO le lundi 11 Avril 2011 au sujet du vandalisme à l’Institut Mgr Henri Pierard de Butembo la nuit du jeudi au vendredi 8 avril 2011, voilà encore qu’ils sont revenus la nuit du dimanche au lundi 16 Janvier 2011 puisqu’aucune autorité locale ne les a inquiété. Pour rappel, l’Institut Mgr Henri Pierard est une école dirigée par les Petites Sœurs de la Présentation (PSP) et dédiée ainsi au premier Evêque du Diocèse de Butembo-Beni. 

aInstitutMgrPierard00

                   Institut Mgr Henri Piérard

En effet, comme la fois dernière que nous venons d’évoquer, les hommes en armes et en uniforme seraient venus du côté de Rughenda la nuit de ce dimanche au lundi 16 Janvier, minus des lampes torches. Ils ont forcer les fenêtres du bureau du Préfet de ladite école et ont réussi à pénétrer sans être inquiété, ni par les patrouilleurs, ni par la sentinelle.

aMgrpierardeleves00

Ils ont emporté des dictionnaires et quelques livres important. Un acte de sabotage car, même si c’est pour chercher de l’argent, ce n’est quand même pas dans les latrines qu’il fallait le chercher. 

Amgrsrprefet00

           La Sr préfet constate le forfait

Le matin, le Curé de la Paroisse Vulema, Mr l’Abbé Kamabu Hilaire et les autorités scolaires ont constaté passivement les faits macabres. Comme toujours, au pays de la « tolérance zéro », il n’y a pas d’enquêteurs dans les chefs des autorités administratives surtout pas dans un cas de vandalisme comme celui de l’Institut Mgr Henri Piérard où ils ne peuvent rien gagné après enquête. Ainsi la tolérance zéro ressemble à une toile d’araignées qui ne retient que des « mouches » et laisse passer les « aigles ». Ces aigles tuent et sont libres. D’où l’inquiétude de la population. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, dit-on, ces actes de vandalisme continueront car même le numéro UN du pays accède au poste par tricherie. Qui punira alors les tricheurs? 

Gift Baraka

Butembo

©Beni-Lubero Online

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *