Butembo : La mosquée centrale« HABRAR YUSUFU » est scellée par le Parquet

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

La crise au sein de la Communauté Islamique de Butembo prend de plus en plus de l’ambleur inquiétante. Finalement, sur ordre du Parquet Secondaire de Butembo, la Police vient de sceller la Mosquée Centrale « HABRAR YUSUFU » de Butembo, située sur Rue Matadi en exécution de la Décision R.I. N°375/MP/CP/Bbo/MTB/SEC/2014, l’avant midi de lundi 2 juin 2014.

0_islam_mosquee

Il était 11h30 minutes lorsque la police a encerclé la mosquée. Aussitôt arrivée, elle a imposé aux musulmans l’ordre de sortir de la mosquée. De leur côté, les musulmans ont simplement obtempéré. L’on a commencé à retiré les motos des croyants jusqu’à l’extérieur de l’enclos. Aucun musulman n’a réagi. Le commandant de la police en ville de Butembo, le Lieutenant-Colonel Blaise DIMUNDU KIASSE dit avoir reçu l’ordre du parquet secondaire de Butembo. On soupçonne les musulmans d’héberger des bandits armés dans leur mosquée, et c’est pour des raisons préventives que la mosquée est donc scellée.

0_islam_3

Pour rappel, à la suite de la réunion de sécurité de jeudi 29 mai 2014, il a été décidé de faire la perquisition de la Mosquée l’avant-midi de vendredi 30 mai 2014. A l’issu de cette perquisition, une seule machette a été retrouvée dans cet édifice. Cette machette est destinée aux activités d’enterrement, a indiqué l’Imam de Butembo. Les musulmans ont qualifié cet acte de sacrilège car, ayant demandé aux policiers d’ôter les souliers avant d’entrer dans la mosquée, conformément à la loi musulmane, ces derniers ont catégoriquement refusé, prétextant que « Nul n’est au-dessus de la loi ». Parmi les personnes recherchées par le parquet de Butembo l’on peut citer Sieurs DJIBOUL KAMANDA et OMAR KAMASI. Ils sont accusés d’avoir organisé les jeunes pour assiéger le domicile du cheik AWAZI KITENGE, représentant régional, et réduit en cendres sa maison la journée du 26 mai 2014.

Pour l’Imam de la mosquée, Hamza BAGHUMA KASEREKA, ce sont certaines gens qui prétendent être des musulmans qui sont en train de répandre les fausses informations selon lesquelles des armés à feu sont cachées dans la mosquée. Raison pour laquelle la police a investi la mosquée HABRAR YUSUFU la semaine passée pour vérifier.

0_islam_2

0_islam_4

D’après nos investigations, les conflits seraient d’ordre lucratif. La confusion se trouve au niveau de la gestion de la coordination des écoles conventionnées islamiques en ville de Butembo. Et c’est ainsi que l’Imam Hamza Baghuma a expliqué que les adversaires veulent pérenniser le détournement en voulant s’approprier le patrimoine de la communauté. Malgré le scellage de leur mosquée, à 12h15, heure de prière, les musulmans se sont agenouillés sous la poussière en face de la mosquée sur rue Matadi, les uns en fondant aux larmes.

Patrick KITEMA et Edgar MATESO

Butembo

Benilubero Online (Nous contacter au benilubero2014@gmail.com)

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *