Butembo : Scandale à la mairie qui refuse de recevoir les « verandistes » avec leur contribution en faveur des FARDC aux fronts !

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Après plus d’un mois d’une mobilisation des habitants par la véranda Mutsanga dans l’opération dénommée « Soutenons nos militaires FARDC au front qui combattent les égorgeurs», sous cette mobilisation, en dépit de plusieurs difficultés, la véranda Mutsanga, a tout de même réalisé quelque chose, juste comme soutien symbolique, afin d’appeler les habitants à solidariser avec ces militaires, pour qu’ils continuent à bien se battre, malgré certaines difficultés.

La véranda Mutsanga a sensibilisé, et les habitants ont donné proportionnellement à leur capacité, pour finalement réaliser : 360 bouteilles d’eau, 200 pièces de sardine et 120 kg du riz. Comme c’est une action que nous avons menée dans l’espace dirigé par la mairie de KAPIPI, on a cru qu’il fallait remettre ce qui a été recuilli entre les mains de l’autorité urbaine, pour qu’à son tour elle le canalise à la destination finale. Mais, curieusement, la mairie a craché sur ce
courage et cette bonne volonté des habitants de la Ville de Butembo. Retenons que, bien que ce soit la véranda Mutsanga qui a lancé la mobilisation, il faut
signaler que ce sont les habitants qui ont donné leurs contributions,
malgré la situation de crise qui est vécue actuellement; cette contribution est l’œuvre des vieillards, des mamans, des papas,… qui se sont dépouillés du peu de moyen encore disponible à leur portée dans le souci de soutenir et encourager ceux qui se battent pour l’honneur de la Nation.

Mais hélas, la mairie a refusé de recevoir ce don ! Comment pourrait-on interpréter ce genre de comportement dans le chef de l’autorité qui est sensé encourager une bonne solidarité entre la population et les militaires dans le contexte actuel???

Lamentation du vieux poteau de bois ! Qui vivra verra et saura !

Echo de la Veranda Mutsanga
Butembo.

« On comprend ainsi le grave danger de toute rallonge au pouvoir de Joseph Kabila. Les congolais dignes de ce nom doivent refuser toute forme de transition. En effet, au vu de ce qui se passe au Kivu-Ituri, toute transition au-delà de décembre 2016, donnerait du temps et des moyens au gouvernement congolais qui est, de toute évidence, complice de l’occupation rwandaise du Kivu-Ituri en cours » (Père Vincent MACHOZI, le 19 mars 2016, parole qui a valu son assassinat le jour suivant).

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *