Campagne de Distribution des Moustiquaires Imprégnées d’Insecticide à Longue Durée (MILD)

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Nord-Kivu : Dans le cadre de la lutte contre le paludisme en R.D. Congo, conformément au plan stratégique du Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP) et avec l`appui des partenaires au développement tels l’UNICEF, l’OMS, etc., il se déroule depuis le 8 Mai 2012 une campagne de distribution des MILD (Moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée). Cette campagne durera officiellement 4jous soit du 8 au 11 Mai 2012 soit 4 jours avec un 5ième jour facultatif dit de « récupération. »

aaaaaaamoustiquaires00

De quoi s’agit-il?

En fait, depuis 2008, la RDC a initié avec l’appui des partenaires internationaux, une distribution progressives province par province des MILD à la population.

C’est finalement en cette date qu’arrive le tour du Nord Kivu. Il est à noter que les provinces du Sud-Kivu et du Katanga sont aussi concernées au cours de cette phase.

Tout a commencé par une phase d’identification et dénombrement des ménages sanctionné d’une remise de jetons (qui donnerait accès aux MILD).Cette phase a eu lieu du 6 au 10 Avril 2012 à travers toutes les zones de santé de la province du nord Kivu.

L’Approvisionnement des ZS en MILD s’en est suivi de Goma (Chef-lieu de l’Inspection provincial de la santé) vers les bureaux centraux des Zones de santé, qui à leurs tours ont assuré le stockage d’abord à leurs bureau avant de poursuivre le redéploiement vers les différents sites de distributions convenus pour chaque les Aires de santé.

C’est ainsi que le 8 mai 2012 le lancement officielle de cette campagne a eu lieu au District Sanitaire de Butembo, notamment au Centre de Santé Masuli en Zone de Santé de Katwa par le Maire de ville de Butembo accompagné du Dr Mundama Jean-Paul, des bourgmestres des 4 communes, des médecins chefs de zones de santé de Katwa et Butembo, respectivement Mukoko Jean et Katembo Laurent.

aaaaaaamousti2

La MILD est donné gratuitement selon la taille de ménage.

Deux types de ménages sont prévus: Les ménage traditionnel ou ordinaire (ménages tel que se vit habituellement) et le ménages spécifiques (types orphelinat, couvent, …).

Les Mild sont octroyées aux familles selon le principe ci-après:

Pour les ménages traditionnels:

Taille en personne

Quantité de MILD

Une à 2 personnes : 1

3 à 5 personnes : 2

6 à 8 personnes : 3

9 personnes et plus : 4

Pour les ménages spécifiques:

Types de ménages

Quantité de MILD

Orphelinat, maisons d’hébergement des enfants de la rue, home de vieillards

1 MILD par lit ou couche

Couvents des religieux catholiques

1 MILD par lit ou couche

Hôpitaux

1 MILD par lit ou couche

Internats, home des étudiants

1 MILD par lit ou couche

Prisons

1 MILD par lit ou couche

Centre d’instruction des militaires et policiers,….

1 MILD pour 2 personnes

Sites des déplacés

1 MILD par lit ou couche

aaaaaaamoutiktas

Les sites de distribution étaient identifiés d’avance

Chaque chef de ménage est prier de se présenter au site avec son jeton ( cfr. photo c-dessus). Le site de distribution reste ouvert de 7h à 17h.

aaaaaaamoustijeton

L’UNICEF finance les activités de vaccination de routine pour les enfants de 0 à 11 mois selon le calendrier vaccinal, les activités de campagne de supplémentation en Vit amine A couplée au déparasitage au Mébendazole qui se fait 2 fois par an en RDC (tous les six mois en faveur des enfants de 6mois à 59mois pour la Vitamine A, et les enfants de 12 à 59 mois pour le déparasitage au mébendazole…. (la campagne de vaccination des masses se faisant avec l’appui de l’OMS)

PNLP est le programme national de Lutte contre le paludisme ou donc le service technique du Ministère de santé publique qui s’occupe de la Lutte contre le paludisme.

En district sanitaire de Beni et Butembo, De 2008 à 2011, pour une population estimé de   3 139 358 habitants en Beni- Lubero et villes de Beni et Butembo, les cas de paludisme notifiés   entre 2008 et 2011 sont 169 088 cas de paludisme grave avec 1665 cas de décès; les cas de paludisme simple notifiés sont 2102 838 cas de paludisme simple soit 67%

Pour 2008: Pour une population estimée en 2 892 609 habitants, Cas de Paludisme simple notifiés 404 924 soit 14%; les cas de paludisme grave notifié dans les hôpitaux= 24 860 cas dont 289 décès.

Pour 2011: Pour une population estimée en 2 892 609 habitants, Cas de Paludisme simple notifiés 564 631 cas de paludisme soit 18%; les cas de paludisme grave notifié dans les hôpitaux= 50 984 cas de paludisme avec 376 cas de décès.

NB : Les cas de paludisme simple sont notifiés dans les structures du niveau primaire (Centres de santé) et les cas de paludisme compliqué dans les structures du niveau secondaire (les Hôpitaux et Centres de Santé de Référence).

Autres renseignements complémentaires tiré des termes de références de la phase de dénombrement

La RDC, pays de haute endémicité de la malaria, est classée mondialement parmi les pays en phase de contrôle du paludisme avec un niveau de couverture d’activités préventives et curatives très faible, justifiant ainsi la mise à l`échelle des interventions de lutte contre ce fléau ayant un impact évident sur le plan humain et socioéconomique.

C`est dans ce cadre qu’en 2011, une campagne de distribution de masse des Moustiquaires Imprégnées d’Insecticide à Longue Durée (MILD) était programmée dans le Nord Kivu. A l`instar des celles déjà organisées à l’Orientale et au Maniema en 2009 au Kasaï Occidental, Orientale et au Bas-Congo en 2011. Les activités   de la campagne de distribution des MILD ayant commencées en novembre 2011 elles se poursuivent jusqu’aujourd’hui en 2012 où nous nous retrouvons dans la phase de dénombrement et identification des ménages. Ces campagnes vont se poursuivre dans les autres provinces du pays conformément au plan stratégique du Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP) et avec l`appui des partenaires au développement.

C’est ainsi que l`étape «identification des ménages couplée à leur dénombrement, à la distribution des jetons/macarons, à la sensibilisation de la population pour la réception et l`utilisation des MILD, » requiert une préparation et une organisation adéquate en rapport avec les résultats attendus de cette activité. C’est pour cela cette étape étant cruciale pour la réussite de la distribution des MILD. Elle fait appel à une attention soutenue qui nécessite une supervision efficace des personnes qui occupent une position centrale dans cette activité : qui sont des personnes en charge de dénombrement.

En fait, la lutte contre le paludisme se fait par l’hygiène péri domiciliaire, le traitement préventif aux femmes enceintes, la prise en charge des cas cliniques par des anti-malarias, l’usage de la moustiquaire pour la lutte contre les piqures des moustiques.

Juvénal Paluku

Butembo

©Beni-Lubero Online

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *