Les Evêques de la CENCO en conférence

CENCO: « Les 5 points à prêcher pour sauver la RDC »!!!

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

« Tous ensemble, mobilisons-nous pour un Etat de droit! »

Les Evêques de la CENCO, à l'occasion d'une Conférence

Les Evêques de la CENCO, à l’occasion d’une Conférence

La Conférence Episcopale Nationale du Congo, CENCO en sigle, par le biais de sa commission épiscopale « Justice et Paix » a tenue à vulgariser le contenu de l’Accord Politique Global et Inclusif du Centre Interdiocésain de Kinshasa Saint Sylvestre dans son Bulletin d’information No 64 d’Avril 2017.

En dépit de la densité dudit accord, l’Eglise Catholique a voulu résumer toutes les closes en quelque cinq points simples et claires pour permettre à chaque citoyen de comprendre sans confusion ni ambiguïté ce à quoi le peuple doit se tenir eu égard à la situation politique prévalant actuellement dans le pays.

Voici en quels termes se résume l’Accord de la Saint Sylvestre selon la CENCO:

1. Au sujet de la Constitution

– Il faut un strict respect de la Constitution.
– Dire catégoriquement « NON » au changement de la Constitution, « NON » à une révision constitutionnelle et « NON » à toute tentative du référendum constitutionnel.

2. Des Institutions et de leur fonctionnement pendant la période préélectorale et électorale

– « NON » au troisième mandat du président de la République.
– Le premier Ministre de cette période doit être issu de l’Opposition non signataire de l’Accord du 18 octobre 2016.
– Le délai de la transition qui conduit aux élections ne doit pas aller au-delà de la fin de décembre 2017.
– La priorité des institutions de la transition, c’est l’organisation des élections endéans fin décembre 2017.

3. Du processus électoral

– Les élections doivent être tenues avant la fin de décembre 2017.
– « NON » à toute manœuvre ayant l’intention de prolonger la transition au-delà de décembre 2017.

4. De la décrispation politique

– Il faut appliquer immédiatement l’amnistie qui a été décidée en faveur des prisonniers politiques et d’opinion, car les bénéficiaires ne sont pas toujours libérés.

5. Du suivi de l’Accord politique et du processus électoral

– Catégoriquement « NON » à toute manœuvre dilatoire visant à distraire les opinions en cherchant à réclamer d’autres négociations au-delà de l’Accord Politique Global et Inclusif du 31 décembre 2016.
– « NON » à toute tentative de recourir à une procédure autre que ce qui est défini dans l’Accord de la Saint Sylvestre pour régler les questions politiques extra-constitutionnels pendant cette période qui sépare l’expiration du dernier mandat de Joseph Kabila et l’investiture du nouveau président de la République à élire.

La CENCO engage et mobilise tous les respondables de l’Eglise Catholique, Clergé ou laïc, à user de tous les zèles dont ils sont capables pour prêcher parmi toute la population congolaise de l’intérieur tout comme de l’extérieur ce nouvel évangile, afin que le peuple congolais soit sauvé!

Congolaise et congolais, mobilisons-nous pour un Etat de droit!

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*