Finie, la Guerre au Nord-Kivu, Dixit USA!

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
La Guerre politique et militaire est finie au Nord-Kivu ! Les USA en ont décidé ainsi ! Voilà ce qui se raconte dans les rues de Goma. Une nouvelle guerre a donc commencé avant-hier Jeudi 13 Décembre 2007 avec la démobilisation spectaculaire des Fardc ! Cette nouvelle guerre plus subtile que la précédente consiste à courber l’échine au peuple congolais pour lui faire accepter le diktat rwandais si pas sur l’Est du Congo, sinon sur tout le Congo ! Tout dépendra du vainqueur !
La guerre contre le peuple congolais, les congolais avertis l’ont vu venir à pas des géants. On sentait l’ennemi impatient, chercher à en découdre avec le peuple congolais pour le plier à ses exigences. C’est depuis longtemps qu’on a vu les contradictions d’un gouvernement à perte de vitesse, un gouvernement à la solde de l’étranger, devenir expert en diversions et en langage de bois.
.
Peut-on dire que l’ennemi a réussi cette fois-ci? Difficile à dire ! Le peuple congolais, même abandonné et trahi par ses dirigeants, croit toujours à la souveraineté et à l’intégrité territoriale du Congo.
.
La démobilisation spectaculaire des Fardc, aux allures d’un Far-West hollywoodien, a seulement signé la fin de d’une  mascarade de combat ou d’une fausse guerre qui n’avait que trop duré. Le but de cette démotivation des Fardc est de dire au peuple congolais qu’il n’a plus de protection contre les rebelles Nkundistes. Il doit soit accepter de tomber sous les balles de Nkunda, soit dialoguer.
.
Tout était savamment préparé par les stratèges de cette fin brusque de la guerre au Nord-Kivu. C’est ainsi qu’à moins de quelques heures de cette fin de guerre rocambolesque, une conférence sur le Kivu est en route à Kinshasa où députés provinciaux et nationaux du Kivu, autour de Kamerhe, le grand bavard devenu aphone à la tète d’un parlement qui ne parle plus… C’est la onzième fois que la proposition de cette conférence sur le Kivu resurgit pour mettre fin à la crise provoquée par Nkunda et ses alliés. Au cours de l’année écoulée, la proposition de la Conférence de paix sur le Kivu est revenue, au moins une fois par mois…mais à chaque fois, elle se butait à la résistance du peuple. Pour la mettre en route, il a fallu la démobilisation spectaculaire des Fardc. Qui avait dit que les Fardc ne faisaient pas peur à l’ennimi? Mine de rien, les Fardc soutenaient la force morale et l’espoir du peuple congolais d’en finir un jour avec ses ennemis…
.
La démobilisation spectaculaire des Fardc est un fait que démontre la trahison de Joseph Kabila, Commandant suprême des Fardc et d’Antoine Gizenga, chef du Gouvernement. Ces deux hauts responsables congolais se plaisent à dire que seulement deux territoires du Congo ( Masisi et Rutshuru) sur les 145 que comptent le Congo, sont en insécurité. Quel compliment! Pour laisser faire Nkunda et ses alliés Rwandais, les hauts responsables congolais avait choisi le silence. Que ce soit le Président de la République, la Premier Ministre, Le Président du Senat, le Président de l’Assemblée Nationale, et j’en passe. Toutes les institutions du pays étaient prises en otage pour le besoin de la cause… La preuve irréfutable est là… 
.
La Conférence sur le Kivu qui se prépare à Kinshasa va-t-elle aboutir cette fois-ci ? Au Nord-Kivu, et notamment à Goma, la population pense le contraire. Pour la population c’est tout simplement un retour à la case du départ, un retour à l’époque des Magrivi, des vrais Mai-Mai, des Kifua-fua, des Kasindiens, etc.
.
D’après les on-dit qui circulent à Goma, NKundabatware devrait incessamment aller en exil doré après une mission bien accomplie. Son départ en exil étant une nième diversion pour tromper le peuple congolais qu’une solution à la crise a été trouvée.  Mais le mal restera entier. Bizima Karaha et Azarias Ruberwa sont attendus pour prendre la relève au sommet du Territoire Autonome des Banyamulenge, ou du Protectorat Americain au Royaume du Coltan …Les milliers des soldats rwandais qui constituent le socle de l’armée de Nkunda vont être brassés ou mixés aux Fardc, mais toujours avec comme privilège d’opérer au Kivu.
.
C’est cela le fruit de la transition politique au Congo qui dure depuis 1999 ! Cette longue transition aura quand même servi à ouvrir les yeux et les oreilles des congolais et à enterrer au Nord-Kivu le mythe de l’Occident sauveur, le mythe de l’ONU, etc. A chaque chose malheur est bon ! Désormais, les congolais savent qu’il ne faut pas suivre les bruits de toutes les sirènes ! Il y en a eu beaucoup au Congo.  Le peuple congolais se réjouit du fait que finalement les masques et les casques des soldats de l’ONU soient tombés dans le Lac Kivu, à Mushake, à Sake, à Rutshuru, et partout au Congo ! Désormais on peut aborder ses soldats à visage découvert ! Le dialogue avec eux doit recommencer sur des nouvelles bases. Désormais on sait que le programme DDRR de la Monuc dont le financement est plusieurs fois porté disparu dans la nature,  visait non les FDLR mais les Fardc. Ce sont les nationalistes, les patriotes authentiques, le peuple congolais que la Monuc était venue démobiliser au profit du Rwanda. Quelle leçon historique ! On est donc entré dans une nouvelle phase de la guerre. Des nouveaux acteurs ne devront plus tarder à apparaitre sur la scène congolaise pour recommencer la lutte. La balle est dans le camp du peuple !
.
Le congolais se sauvera lui-même ! Une chose est sûre est que l’ennemi corrupteur n’arrivera jamais à corrompre ou à intimider tous les 60 millions des congolais. Même sous occupation rwandaise ou américaine, le peuple congolais restera souverain, c’est à lui que revient le dernier mot. C’est là est une vérité historique ! Les Portugais esclavagistes, les Belges colonialistes, le dictateur Mobutu, les agresseurs rwando-ougandais, n’ont jamais réussi à éteindre la flamme patriotique du peuple congolais qui surgit toujours de ses cendres.. Ce n’est pas Nkunda et ses alliés qui feront autrement !
Rigobert Kanduki
Goma
Beni-Lubero Online

.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *