Flash… C’est la nuit, on ne saura pas compter les morts !

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

L’enterrement de l’ancien président de la commission électorale nationale indépendante de la R. D. Congo, monsieur l’Abbé Malumalu est fini à Butembo. Les fils et filles de cette contrée pleurent encore leur pasteur… Hélas, le malheur ne vient jamais seul. Quelques heures plus tard, Kibirizi (dans le Bwito) territoire de Rutshuru s’est transformé en théâtre des massacres.

oicha 7

D’après les personnes sur place, le calvaire de massacres a commencé autour de 21h. Jusqu’à minuit, les crépitements des fusils dominent la petite cité de Kibirizi. Et il se fait nuit, très sombre pour s’enquérir avec précision du nombre des morts et des motifs de ce carnage…
En attendant le levé du soleil et d’autres précisions, nous demandons au gouvernement congolais de sécuriser les populations qu’il est censé protéger.

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *