Flash! Depuis 17h00, Beni entre le marteau et l’enclume.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Beni, 24 heures après l’alerte lancée par Benilubero, la situation est confuse à Beni. À 17 heure, toute la partie Est de la ville de Beni dans la commune de Rwenzori était en débandade. Hommes, femmes et enfants couraient dans tous les sens. Une incursion d’hommes, d’enfants et de femmes suspectes venait d’être observée derrière la paroisse de Paida à Taliata. Certains étaient habillés en soutane et tous parlaient des langues étrangères, notamment des pays voisins. Subitement, des détonations d’armes lourdes se firent attendre.


À la dernière minute, nous apprenons que c’était le Général des fardc, le général Mbangu, qui aurait été attaqué en pleine réunion dans le quartier de Bel Air. Il y aurait des morts, parmi ses très proches collaborateurs. La stratégie dénoncée par Benilubero dans son article ne fait que se confirmer: on divertit les gens par l’arrivée d’un groupe de femmes et d’enfants pour permettre aux « fardc » infiltrés dans l’armée d’attaquer. Car il est inimaginable qu’un Adf attaque en son cœur une ville bien ceinturée. Beni est bel et bien entre le marteau et l’enclume.

La suite dans nos prochaines éditions.

Jeanne d’Arc KAHINDO
Beni.

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*