Flash! Lâche assassinat d’un Nande à Mongbwalu/Ituri

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Un crime crapuleux vient consterner la communauté Nande vivant en Ituri, spécialement celle se trouvant à Mongbwalu, la grande cité minière aurifère de la Province de l’Ituri, au Nord-est de la RD Congo.

Un sujet Nande tué à Mongbwalu en Ituri le 26.03.2017

Un sujet Nande tué à Mongbwalu en Ituri le 26.03.2017

En effet, dans la nuit de samedi à dimanche 26 mars 2017, vers 22 heures, Monsieur PADIRI, un sujet Nande employé par la société minière AGK, a été très cruellement abattu par des hommes armés non autrement identifiés à Mongbwalu. La victime a été criblée de trois balles, dont deux à la poitrine et une à la jambe. Monsieur Padiri meurt ainsi très tragiquement loin de sa famille composée maintenant d’une veuve et deux orphelins se trouvant à Butembo.

Cet événement, qui n’est qu’un cas parmi d’autres à Mongbwalu, Bunia et ailleurs à travers l’Ituri, fait comprendre assez combien l’insécurité gagne à grands pas tous les coins du territoire national congolais. Dans l’entre temps, les hommes politiques aussi bien de la Majorité que de l’opposition, se cramponnent à disputer des intérêts purement égoïstes, les fauteuils, sans prendre en compte le niveau de souffrance que subit la base de par leur rivalité politique stérile pour donner lieu à une ère nouvelle.

Don de Dieu Pilipili
Correspondant de BLO à Mongbwalu.

« On comprend ainsi le grave danger de toute rallonge au pouvoir de Joseph Kabila. Les congolais dignes de ce nom doivent refuser toute forme de transition. En effet, au vu de ce qui se passe au Kivu-Ituri, toute transition au-delà de décembre 2016, donnerait du temps et des moyens au gouvernement congolais qui est, de toute évidence, complice de l’occupation rwandaise du Kivu-Ituri en cours » (Père Vincent MACHOZI, le 19 mars 2016, parole qui a valu son assassinat le jour suivant).

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *