Flash!!! RDC: Kinshasa en ébullition

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Une victime de manifestation du 7/8/2017 à Kinshasa

La journée de ce lundi 07 août 2017 connaît une atmosphère troublée, un climat tendu et une réalité tragique à Kinshasa, la capitale de la République Démocratique du Congo.

Une manifestation populaire attribuée par l’officiel aux militants de Bundu dia Kongo a pris place depuis ce matin, affectant spécialement l’axe de Nd’jili. C’est précisément à Selembao qu’il a été enregistré des faits assez tragiques ayant entraîné la mort d’homme aussi bien parmi les civils que parmi les agents de forces de l’ordre, dont le bilan exhaustif et détaillé tardera à se publier, compte tenu de la confusion qui caractérise le terrain. Mais déjà les images ci-jointes font suffisamment comprendre l’ampleur de la situation.

Les manifestants de ce 7août 2017 à Kinshasa.

On peut facilement lire sur les calicots des manifestants cette revendication de laisser le Congo aux congolais, et que les rwandais doivent s’occuper du Rwanda. Une autre mention très explicite, c’est la dénonciation des manifestants stipulant que le président Joseph Kabila est rwandais, par conséquent il doit laisser le Congo aux congolais.

La manifestation de ce lundi intervient la veille de la journée ville morte annoncée pour le mardi 08 août 2017 sur toute l’étendue de la République. Beaucoup d’observateurs indépendants soupçonnent que la main du pouvoir en place se soit glissée quelque part, dans l’ombre, pour manipuler la manifestation de ce jour à Kinshasa et à Matadi, en vue de déjouer la grande mobilisation de la journée ville morte attendue pour ce 08 août 2017.

Présumés militants de Bundu dia Kongo en manifestation

Bien plus, le repli de la police à son premier aperçu de l’arrivée des manifestants est interprété comme un signe visible d’avoir voulu leur ouvrir le passage comme pour les encourager à progresser plus loin.

De toutes les façons, la somme de ces événements résume le présage de la journée ville morte qui doit se dérouler dans moins de 24 heures.

Le peuple congolais doit se maintenir debout jusqu’à reconquérir sa souveraineté.

Azanga Diego
Kinshasa

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *