Carte-Beni

Génocide des Nande : 3 morts dont un candidat député provincial à Kokola/Beni

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Mr Delema, candidat à la députation provinciale a été tué par balles avec les deux mamans qu’il transportait sur sa moto dans la localité de Kokola, route Mayimoya-Eringeti, à 18 Km de la Cité d’Oïcha. C’était hier mardi 15 septembre vers 19h00.

Les tueurs seraient des éléments de la Brigade que commandait le Général AKILI Mundos aujourd’hui installé à Mambasa qui seraient de retour en Ville et Territoire de Beni. Plusieurs personnes disent avoir vu, par exemple, le Lieutenant-Colonel Tito Bizuru, ancien commandant de la ville de Beni et premier suspect rwandophone dans l’assassinat du Colonel Mamadou NDALA, dans un hôtel de la ville de Beni. Aussi, plusieurs militaires du Général Mundos partis de Beni en juin dernier pour Mambasa sur demande de la population qui les accusait d’être les auteurs des massacres des civils en Ville et Territoire de Beni ont été aperçus sur la route Mbau-Kamango, mais aussi à AHILI, MAMOVE, Eringeti, Kainama, etc. par leurs anciennes connaissances. Certains de ces militaires se seraient ventés d’être revenus en Territoire de Beni à l’insu de l’hiérarchie militaire de Beni-Butembo pour parachever le génocide des Nande. L’attaque du camp militaire de Mamove serait le signal de leur retour en Territoire de Beni. Selon les indiscrétions de ces militaires de Mundos, leur opération s’appellerait « Catherine », et dans leur jargot « Kata Kichwa ».  Les bases arrières de cette opération « kata kichwa » sont Mambasa et l’ancien camp ADF/NALU de Tingba en groupement BAHUMU, chefferie des Watalinga, à la frontière avec l’Ouganda.

Carte-Beni

Ses escadrons de la mort reviennent en Territoire de Beni pour saboter l’œuvre du nouveau commandement des Fardc qui, de l’avis de tous, sont entrain de faire du bon travail. L’attaque du camp militaire de Mamove, une première dans la région, est un signe que le nouveau commandement militaire qui a remplacé Mundos à Beni est aussi dans le collimateur des escadrons de la mort.

Les habitants de NGITE, petite localité située entre Mangopko et PALMBA (Palmeraie de Mbau) disent avoir vu des véhicules de la Monusco déposés des cartons des vivres à NGITE dans la nuit du dimanche au lundi 14 septembre 2015. Cette pratique de ravitaillement des tueurs par certains éléments de la Monusco en vogue en 2012 et 2013 qu’on croyait révolue est de nouveau dénoncée par la population locale.

Cette information renforce la rumeur que l’ennemi préparerait un génocide à grande échelle de la communauté Nande pour deux motifs, à savoir, casser sa résistance à la balkanisation de la RDC et utiliser ce génocide comme motif du glissement du calendrier électoral.

Le commandement militaire de Beni-Butembo doit doubler d’efforts et signer des accords de collaboration avec la population civile pour mettre hors d’état de nuire tous les génocidaires que l’ennemi est entrain d’infiltrer dans la région.

Mr Kakule Mundwandi

Oïcha

© Beni-Lubero Online

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*