00_a_photo_Thomas_Muiti

Goma : Arrestation de Thomas d’Aquin MUITI, Président de Société Civile Nord-Kivu

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Le Président de la Coordination Provinciale de la Société Civile du Nord-Kivu, Mr Thomas d’Aquin MUITI a été arrêté par le Commandant de la Police Nationale Congolaise de Goma le vendredi 6 juin 2014. Son pêché est d’avoir soutenu la marche des associations féminines du Nord-Kivu contre le cantonnement des FDLR sur le sol congolais où ils ont commis des crimes graves contre l’humanité. Pour les femmes congolaises, il est inadmissible que les cités congolaises soient encore un lieu d’hébergement de ces assassins, violeurs et voleurs.

00_a_photo_Thomas_Muiti

Thomas d’Aquin MUITI au micro (Photo archive)

Elles venaient de commencer leur marche lorsque le Commandant de la PNC ville de Goma a envoyé ses éléments pour empêcher aux femmes de descendre dans les rues de la capitale provinciale. Le Président de la Coordination Provinciale de la Société Civile était présent pour apporter son soutien. Il demanda à ces policiers ce qu’ils étaient en train de chercher. Surpris de leur réponse selon laquelle les policiers venaient arrêter les organisatrices de la dite marche, Thomas d’Aquin s’interposant en Défenseur, exigeant aux policiers de l’arrêter lui, au lieu d’arrêter les femmes qui, pourtant leur revendication est noble.

L’implication urgente des Autorités de KINSHASA dans cette affaire est bien à la base de cet acte salutaire. Aussitôt alertée pour la cause, la présidence de la RDC n’est pas restée indifférente car l’Administrateur Général de l’Agence Nationale des Renseignements a directement été mis en contribution. Le Chef National de l’ANR en mission à GOMA s’est investi personnellement dans le dossier jusqu’à récupérer lui-même Thomas d’Aquin du cachot où il était détenu depuis midi.

L’Officier de la Police qui a reconnu son abus d’autorité a été obligé de présenter ses excuses au Président Provincial de la Société Civile pour un pardon mutuel, ce qu’il a fait. Cependant, considérant la gravité des actes perpétrés à l’endroit de leur Collègue (coups et blessures lui infligés, ses habits déchirés et ses téléphonés volés par les policiers) sur instigation du Commandant de la Police Ville de GOMA, la Coordination Provinciale de la Société Civile exigé aux Autorités des sanctions exemplaires en charge du Commandant PNC ville de Goma, au-delà de simples excuses.

A ce sujet, les Membres de la Coordination Provinciale et les Représentants de Composantes de la Société Civile du Nord-Kivu se sont réunis samedi 07 juin 2014 à 9h au Bureau de la Coordination à GOMA pour rendre publique par Déclaration la Condamnation du comportement barbare dont a été victime leur Président.

SOCIETE CIVILE DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

COORDINATION PROVINCIALE DU NORD-KIVU

Tél. : (+243) 994 410 534/ 852 188 988 ; 993 535 353 / 813 179 957

E-mail : societecivilenk@yahoo.fr, thdaquin@yahoo.fr, maitrekavota@gmail.com

DECLARATION DE LA SOCIETE CIVILE DU NORD-KIVU A LA SUITE DE L’ARRESTATION ARBITRAIRE, LES TRAITEMENTS CRUELS INHUMAINS ET DEGRADANTS INFLIGES AU PRESIDENT PROVINCIAL DE CETTE STRUCTURE 

Les Représentants de la Société Civile du Nord-Kivu (Membres du Bureau de la Coordination Provinciale, Délégués des Coordinations Urbaines, Territoriales et de Composantes), réunis à GOMA en assemblée générale extraordinaire le matin de ce samedi 07 juin 2014 viennent d’analyser minutieusement la situation d’humiliation dont a été victime Mr Thomas D’AQUIN MUITI.

Les Forces Vives du Nord-Kivu voudraient avant tout saluer la célérité avec laquelle la Présidence de la République, le Gouverneur de Province et le Maire de Goma ont agi pour libérer le Président de la Société Civile Coordination Provinciale du Nord-Kivu.

Cependant, considérant la flagrance dans l’arrestation arbitraire et illégale dont a été victime notre collègue ainsi que la gravité des traitements cruels lui infligés (coups et blessures, ses habits déchirés et ses téléphonés volés par les policiers) sur instigation du Commandant de la Police Ville de GOMA, notre Structure annonce aux Autorités Provinciales et Nationales ce qui suit:

  1. 1) Par son comportement, le Commissaire Supérieur JOSE MBANGI IZAKENTSHORA, Commandant de la Police District de GOMA, vient de se déclarer personne none grata à l’endroit de la population du Nord-Kivu;
  2. 2) Les Forces Vives du Nord-Kivu attendent le départ de ce Commandant de la Province dans les prochaines 72heures, faute de quoi seront observées de journées villes mortes sur l’ensemble du Nord-Kivu jusqu’au jour de son départ ;
  3. 3) Toute la population du Nord-Kivu et les Coordinations des Sociétés Civiles d’autres Provinces sont mobilisées pour se joindre aux actions de la Société Civile du Nord-Kivu en vue de faire respecter la dignité des Animateurs de Forces vives en ce lieu en tant que partenaires privilégiés du pouvoir public.

 

Ainsi fait à Goma, le 07 Juin 2014 ;

Pour la Coordination de la Société Civile du Nord Kivu,

Mme JUSTINE MASIKA                        Maître OMAR KAVOTA

2ème Vice-présidente                                              Vice-président et Porte-parole

Pour les Coordinations Urbaines et Territoriales de la Société Civile du Nord-Kivu,

No 

NOMS ET POST-NOMS 

COORDINATIONS 

No. TELEPHONES

01

Me Fabrice KAKURUSI 

Butembo  

0853835221

02

Rév Gilbert KAMBALE  

Beni-Ville 

0994009123

03

Teddy KATALIKO 

Beni Territoire 

0853545050

04

MALIKIDOGO MUTSUVA 

Lubero 

0853101777

05

Jean Claude MBAMBANZE 

Rutshuru  

0998841886

06

Blaise SHEKE 

Walikale  

0811672849

07

John BANYENE 

Masisi  

0813777157

08

MAMBO KAWAYA Jean Claude 

Nyiragongo 

0816380405 

09

Gauthier MISONIA 

Goma 

0811344973

Ombeni KAMBALE

Goma

Beni-Lubero Online  (benilubero2014@gmail.com)

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*