Gouvernement Bruno Tshibala, une tricherie qui empire la crise politique en cours

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Opposant devenu marionnette de Kabila

Opposant devenu marionnette de Kabila

Les réactions se multiplient en termes de critiques contre la publication, depuis le 09 mai 2017, du nouveau gouvernement dit de transition en République Démocratique du Congo. C’est dans ce cadre que les L’attitude du Député Grégoire Kiro parait intéressante, telle qu’elle se présente dans une interview au micro de Maki Patrick comme reprise ci-dessous.

Grégoire Kiro (RCD-KML): « Le gouvernement Tshibala est un passage en force car non conforme à l’Accord »

Le député national Grégoire Kiro, secrétaire général du RCD-KML (Rassemblement), a qualifié ce mardi 9 mai 2017 la publication du gouvernement Tshibala de “passage en force” car il viole, selon lui, l’accord du 31 décembre 2016. Dans une interview accordée à ACTUALITE.CD à Goma (Nord-Kivu), l’élu de la ville de Beni a par ailleurs estimé qu’il faudra organiser les élections les “plus tôt possible” afin que le peuple congolais décide de renouvellement de la politique.

Comment réagissez-vous après la publication du gouvernement Bruno Tshibala ?

Je crois que ce gouvernement entre dans la logique du Chef de l’Etat et ainsi que de la majorité, c-à-d qu’on fait fi de l’accord du 31 décembre 2016, on fait un passage par force tout simplement. Il y a aucun changement par rapport au gouvernement Badibanga, c’est la violation de l’accord.

Quelle peut être la conséquence de cette violation de l’accord du 31 décembre ?

La conséquence c’est qu’il aura reconnaissance ni à l’interne ni à l’international. Donc, la crise politique continue, il y a aucune différence. Les bailleurs auront du mal à financer les élections. Ils n’auront le soutien de personne à l’interne et cela va faire que la gouvernance qui est catastrophique aura des résultats catastrophiques; parce que vous savez que la crise socio-économique ne s’est jamais portée aussi bien que maintenant depuis l’indépendance, avec cette crise là, je me demande bien où va le pays . Je suis un peu pessimiste.

se fait-il que la Majorité Présidentielle garde les ministères dits de “souveraineté nationale”?

! C’est ce qu’ils voulaient. Ils n’ont jamais voulu lâcher un seul kilo du pouvoir. Ils gardent tout. Ils font comme si il n’y avait pas de crise politique en RDC, comme s’il n’y avait jamais eu d’accord. On ignore le Rassemblement.

A quand finalement le renouvellement de la classe politique à votre avis?

Il faut qu’il y ait des élections pour que le peuple décide de renouveler la classe politique. Et nous continuons d’exiger que les élections aient lieu le plutôt possible.

Croyez-vous à cela d’ici la fin de l’année ?

En 2017 personnellement,  je pense que ça ne sera pas possible. Avec tout ce que la majorité nous a mis, il nous sera difficile d’organiser les élections. Nous sommes déjà au mois de mai, rien pratiquement n’a été encore fait, aucun fond n’a été mobilisé, mais nous allons continuer à nous battre pour que cela ait lieu le plus tôt possible.

Face à cela, quelle alternative ?

L’alternative c’est la lutte. Nous devons continuer à lutter. Nous ne devons pas baisser les bras, le pays nous appartient. Nous n’allons pas laisser à une clique les soins de le (pays) gérer comme elle l’entend sans jamais tenir compte des desideratas politiques, sociaux, économiques de la population… Donc on fait comme si on avait de compte à rendre à personne.

Interview réalisée par Patrick Maki

« On comprend ainsi le grave danger de toute rallonge au pouvoir3 de Joseph Kabila. Les congolais dignes de ce nom doivent refuser toute forme de transition. En effet, au vu de ce qui se passe au Kivu-Ituri, toute transition au-delà de décembre 2016, donnerait du temps et des moyens au gouvernement congolais qui est, de toute évidence, complice de l’occupation rwandaise du Kivu-Ituri en cours » (Père Vincent MACHOZI, le 19 mars 2016, parole qui a valu son assassinat le jour suivant).

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *