Hommage de Kyaghanda Lubumbashi aux victimes de Beni

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

crane de beni

Frères et Sœurs, il n’est pas aussi aisé de faire hommage aux personnes qui sont assassinées par un groupe non autrement identifie par un nom qui laisse des doutes et caractérisé des rebelles ougandais ADF – NALU, tuant des populations qui n’ont aucun lien avec leur lutte politique.

Pendant que nous comptons 2 ans des massacres dans le territoire de Beni, nous oublions plutôt que ses massacres datent plutôt de 1994 dans le NORD Kivu avec les événements dans la région.
Et à ces titres nous devons plutôt rendre hommage d’une façon générale à toutes ses personnes qui ont perdu la vie dans la région partant de Walikale jusque à Beni en passant par Rutshuru.

Nous devons retenir de par d’abord les évangiles genèse 6 :1-11 , qu’un peuple bien que soumis a la colère de Dieu, bénéficie aussi de sa grâce en sauvent quelques uns (voir le récit de NOE), plus encore l’histoire aussi nous donne des événements des peuples qui ont subit des atrocités et à ces jours sont devenue plus fort et a titres d’exemple nous disons les massacres des juifs.
Donc un peuples ne peut être totalement éradique de la surface de la terre mais plutôt renforcera sa lutte à la survie.

Certes ceux qui nous tue aujourd’hui se plaisent dans leur entreprise et projet macabre mais aussi nous disons que même les idéologies les plus forte comme ceux d’Hitler, ont trouvé leurs apogées, car même les meilleurs élèves de ses idéologies ont du subir la loi de genèse 3 :19 nous citons << tu es poussière et tu retourneras à la poussière >> et quant les réalités du dynamisme du monde s’impose alors nous tirons les conséquences de chaque chose à un début et une fin.

Frères et Sœurs , nous ne serons faire cette hommage sans nous interroger de la raison de l’inefficacité de la monusco qui se dit accompagnée le gouvernement de la république mais qui se refugie derrière les responsabilités première de l’arme et de la police a protégé le territoire national et la population congolaise ; or à notre entendement et plus d’une personne, estime que si la monusco viens en soutient c’est-à-dire que les FARDC et ou la Police souhaite que la monusco viens renfoncée la ou il y a eu insuffisance.

Frères et Sœurs, la solidarité du Kivu ne devras pas être championne des célébrations en mémoire des morts, quel que soient leurs forme, mais plutôt une résonnance à la recherche des solutions pour restaurer l’image du Kivu ou il faisait bon vivre et grainier de la république et pourquoi pas de la région du grand lac.

Certes toute les opinions étrangères et internationale ainsi que le Vatican ont été privé de la vérité sur la tragédie qui prévaut dans le Kivu en général et à BENI en particulier mais cependant les crie et les pleurent des familles du kivu ont apportés la compassion des plusieurs personne comme celui du Saint père après celui du chef d’état en décrétant 3 jours de deuil nationale.

Nous ne serons terminé cette hommage sans louer a ses jours les audiences qui ont commencé depuis peut à Beni pour juger les soient disant encore présumés ADF – NALU. Nous comprenons que seul les personnes mortes sont bien catégorisées et que ceux qui sont arrêtées quelques heures après les massacres soient encore considère comme présumés bourreau. Nous estimons que ces procès serons les plus court possible pour tant sois peut consoler tout un peuple.
Car dis-t on le deuil est finie pour ceux qui sont venu nous consoler mais jamais pour ceux qui ont perdu un être chère.

Je vous remercie

« On comprend ainsi le grave danger de toute rallonge au pouvoir de Joseph Kabila. Les congolais dignes de ce nom doivent refuser toute forme de transition. En effet, au vu de ce qui se passe au Kivu-Ituri, toute transition au-delà de décembre 2016, donnerait du temps et des moyens au gouvernement congolais qui est, de toute évidence, complice de l’occupation rwandaise du Kivu-Ituri en cours » (Père Vincent MACHOZI, le 19 mars 2016, parole qui a valu son assassinat le jour suivant).

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *