Fayulu à Lubumbashi

Inadmissible, Kabila largue la Garde Républicaine et la Police pour agresser Martin Fayulu et ses fans à Lubumbashi

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Partout sur son passage à travers le pays, Martin Fayulu bat le plein, avec des mobilisations toujours croissantes. Rien que cette observation, l’évidence de la victoire du candidat unique de la plate-forme LAMUKA se confirme de plus en plus sans aucun doute. L’étape de Lubumbashi aujourd’hui a été un véritable scandale de marraie humaine, quand tout Lubumbashi s’est mobilisé pour aller à la rencontre de Martin Fayulu à l’aéroport.

Devant ce succès incontestable, le camp du « régime défaillant » et irresponsable perd totalement son contrôle, ses péroquets, en l’occurrence Lambert Mende, le porte-parole de son gouvernement, manque désormais d’argument et de mensonge à opposer à la popularité du candidat de LAMUKA auprès de toutes les filles et fils de la RDC, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest. C’est pourquoi, sans honte, faute de mieux, Joseph Kabila et ses flatteurs ne pouvaient qu’utiliser ce qui leur est propre, à savoir la violence, la repression contre un candidat-président et le peuple qui s’est dressé pour le soutenir jusqu’au bout. Le cortège triomphal de Martin Fayulu a été aspergé à l’eau chaude et siphoqué par le gaz lacrimogène.


Une pratique inacceptable, surtout au moment où les assassins qui ont confisqué le pouvoir du peuple continuent à tromper le monde entier d’ouvrir les horizons du pays à la démocratie. Quelle lâcheté!!! Et lorsque l’équipe de LAMUKA en appelle à l’intervention de Madame la Représentante spéciale du Secrétaire Général des Nations Unis à Kinshasa, celle-ci refuse de décrocher.


Dans un tel contexte, qui pourrait encore croire que Kabila est dans la logique des élections attendues au 23 décembre prochain? Le peuple congolais va tirer les conséquences de tous ces faits et prend en témoin l’ONU, l’Union Européenne, l’Union Africaine, la SADC et toutes les autres organisations régionales pour la retombée des manoeuvres dilatoires et les actes de sabotage que continue à poser Joseph Kabila en moquerie à l’endroit de la Nation congolaise. Le peuple congolais ne tolérera pas désormais le genre d’agression dans laquelle se passionne un président illégitime et hors mandat, telle que l’image ci-dessous le montre:

TSHIBANGU Floribert
Lubumbashi

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*