Interview avec l’artiste musicien Alpha Kambere de Yira Song MB

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Alpha Kambere est le responsable du groupe culturel et folklorique Yira Song Musangania w’a Bathunga (YRS-MB) du Nord-Kivu. Depuis 2009, ce groupe agrémente les activités de la Conférence Internationale Culturelle, Économique et Sociale Yira. Cette année il a réservé une surprise sans pareille aux participants de Beni 2015 : chanter l’hymne national (Débout Congolais) en Kinande. C’est ainsi qu’il a particulièrement attiré la curiosité de Beni-Lubero Online qui a voulu savoir plus sur son initiative.

0_Alpha_Kambere

Beni-Lubero Online (BLO): Alpha Kambere, bonjour?

Alpha K.: Bonjour Merci

BLO: Pouvez-vous vous présenter aux internautes de www.benilubero.com?

AK : Je suis Kambere Vuligho Musavuli Alphonse, Alpha Bego pour les intimes. Je suis né à Kayna, le 8 juillet 1977. J’ai fait l’école primaire à Kayna même, l’école secondaire à l’institut Kyathenga toujours à Kayna où j’ai obtenu mon diplôme d’État en Pédagogie Générale. Je suis gradué en Sciences Environnementales, option Conservation et Gestion des Ressources Naturelles à l’Institut Supérieur d’Écologie et de Conservation de la nature (ISEC). Je sui marié et père de deux enfants.

BLO : Depuis quand vous intéressez-vous à la musique?

AK : C’est depuis mon très jeune âge, lorsque j’étais encore en 6ème année primaire (1989).

BLO : La plus part de vos productions sont des musiques folkloriques, pourquoi le choix de ce style?

AK : J’aime la musique folklorique de chez nous car elle véhicule, mieux que les autres, nos valeurs culturelles. Elle me permet également d’exprimer à mes semblables les sentiments les plus profonds du vécu quotidien.

BLO : Combien d’albums avez-vous déjà produit?

AK : Plus ou moins deux : Obutheke buly’omwabene et Amathongo. Le troisième est en cours d’enregistrement. Ce dernier sera intitulé : Kisa kisimwa, c’est-à-dire tout cadeau mérite d’être congratulé.

BLO : si le premier album appelle à l’union et à l’entraide, le deuxième rappelle les méfaits de la guerre qu’a endurés la population du Nord-Kivu, quel sera la spécificité de ce nouvel album?

AK : Cet album appelle la population à ne jamais négliger le travail que nous rendent les autres, mais aussi interpelle les gens à la vigilance vis-à-vis des atrocités quotidiennement dans nos villages. C’est dans cet album qu’apparaîtra la congolaise en Kinande (hymne nationale).

BLO : Quel a été votre motivation de traduire l’hymne nationale en votre langue maternelle?

AK : Nous avons constaté que la plus part de nos compatriotes ignorent complètement le fond de la Congolaise en Français, même certains intellectuels.  Nous avons pensé qu’en traduisant l’hymne nous aurons ainsi contribué à l’éducation civique dans notre pays en commençant par nos frère de culture.

BLO : Combien de chansons seront contenues dans cet album?

AK : Il comptera 7 à 8 chansons entre autres : Kisa kisimwa, Tata kulu, Abalemberi, SOS thalotha nzoli, kalibo, ulembere ndeke.

BLO : A combien estimez-vous le coût de production?

AK : A environ 3 milles dollars américains au plus minimum possible

BLO : Sur quel moyen comptez-vous pour produire cet album?

AK : Je compte d’abord sur les efforts personnels, ensuite sur la générosité de mes mélomanes

BLO : Pensez-vous qu’il y aura vraiment des bienfaiteurs?

AK : Les bienfaiteurs ont existé, ils existent et existeront toujours car franchement, de nous-mêmes, nous ne nous en sortirons pas. Ceux qui ont eu la chance de nous découvrir attendent avec impatience la sortie du 3ème album.

BLO : Pouvez-vous nous réciter en kinande cet hymne ?

AK : On chante comme ceci:

0_alpha_k_debout

 Thuhangane Banyakongo

Thuloly’embere

Kughuma omokaghala busana n’obwiranda

Thusumby’amusu

Awakunyire

Biro byosi twangalola embere, omo buholo

Bandu b’omuhwa;

Omwikola,

Twasyahimba ekihugho kyowene, omo buholo;

Balumuna

twimbe

Kasimo kabuya k’obughuma bwetu.

N’obutseme,

Thusime

Eyisembo y’enduku y’enzingano yetu;

KONGO

Luhabwa: KONGO

L’ovo Thatha kulu: KONGO

Kihugho: KONGO

Twanzire: KONGO

Twasyabutir’oko kithak’eki n’erisikya kyo.

Kiro makumy’asatu

K’omukera w’endatu

Kirw’ekyo ky’obwimiri

Kirw’ekyo ky’endaghane nene y’obwiranda;

Mwandu thukasiyir’avitsikulu

Oko birimo.

BLO : Alpha Kambere, merci d’avoir répondu à nos questions.

AK : C’est moi qui vous remercie

Gift Baraka

Beni

Beni-Lubero Online

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *