Kamango/Beni : Retour des refugiés congolais de la chefferie de Watalinga

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Après avoir suivi avec intérêt  la performance de l’armée congolaise contre la rébellion du M23 ayant conduit à la mise en déroute de ces éléments et à la récupération des plusieurs Cités et Localités des Territoires de Nyiragongo et Rutshuru jadis occupées par ces marionnettes rwandaises et ougandaises ; la population de la Chefferie de Watalinga refugiée en Ouganda voisin, vient de décider de rentrer au pays depuis le début de la semaine du 4 au 10 Novembre et continue à arriver au cours de la semaine allant du 10 Novembre car, dit-elle, « On ne vit mieux que chez soi ».

0aa1_Retour_a_Kamango_I

Fatigués de vivre comme des clochards  en Ouganda car ayant abandonnés leurs champs, leurs maisons ; l’école pour  les enfants , vivants dans des conditions sanitaires, alimentaires et hygiéniques déplorables,   les exposant ainsi à des risques énormes des maladies nutritionnelles et diarrhéiques ; ces compatriotes n’ont pas trainés de refermer leurs valises pour renter chez eux à l’écoute de cette nouvelle de la débâcle des M23, nouvelle commentée suffisamment  par les chaines de radio et de télévision ougandaises.

0aa1_Retour_a_Kamango_2

Interrogés, quelques retournés rencontrés sur l’axe Busunga(Ouganda)- Nobili(RDC) ont déclarés aller attendre les vaillants militaires des FARDC chez pour mener le même travail sur les ADF/NALU Ougandais et se disent confiant que le Gouvernement  ne pourrait arrêter  l’offensive sur les M23 car ajoutent-ils, la population de la Chefferie de Watalinga traverse la même situation que celle de Rutchuru.

Par ailleurs,  ils fustigent l’intention du gouvernement Ougandais qui, ces derniers jours oblige à  tous les refugiés congolais se trouvant dans des familles d’accueil en Ouganda de faire le choix entre aller dans les camps des refugiés à plus de 100 Km de la frontière Ouganda-congolaise à l’intérieur du pays vers la ville de Fort Portail   et de rentrer chez eux aux Congo. C’est plutôt cette dernière option qu’ils ont préféré surtout que ces derniers temps, la vie reprend de plus à plus bien à Nobili et villages voisins avec l’appui difficile des humanitaires présents sur le lieu de suite des multiples tracasseries douanières tant Congolaise que ougandaise mais également de la grande campagne de mobilisation entreprise par le vaillant  Chef  de Chefferie, le Mwami SAAMBILI BAMUKOKA, demandant à sa population de ne pas abandonnée leur terre aux agresseurs aux visées expansionnistes et d’occupation.

0aa1_Retour_a_Kamango_3

Les autorités gouvernementales feraient donc mieux de prêter oreille attentive à cette requête de la population de Watalinga  à  situation sécuritaire extrêmement  grave et poursuivre sans se lancer les offensives militaires contre ces ravisseurs ougandais  basés dans le parc national des Virunga et privant la paisible population de tous ses droits fondamentaux.

Alain Vutsapu et Gift Baraka

Kamango

©Benilubero Online

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *