Kirumba : Assassinat de Kambale Michel et Mbusa Muyali

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

L’arrivée des premiers contingents rwandais au Sud de Lubero n’a pas mis fin aux assassinats des paisibles congolais dans cette partie du pays. Dans la nuit du samedi 5 au dimanche 6 Février 2011, un jeune homme du nom de Kambale SHAYIGHANZA Michel (36 ans), Taximan moto de son état, marié et père de deux enfants a été fusillé à bout portant en son domicile, vers 21h00, par des militaires Fardc dans la cité de Kaina, Quartier SHABANTU, au Sud du Territoire de Lubero, Province du Nord-Kivu. 

                        kaynakirumba0

Le crime a été commis pendant que Feu Michel dormait. Vers 21h00, des militaires Fardc débarquent au domicile de Feu Michel et l’obligent à ouvrir la porte. De l’intérieur, Michel refuse d’ouvrir la porte mais prend l’option de réveiller ses voisins en tapant sur un bidon vide. Devant cette résistance, les militaires Fardc décident d’user de leurs armes pour défoncer les portes et les serrures de la maison. Une fois à l’intérieur de la maison, ces malfrats ont tiré à bout portant trois balles sur Michel qui est mort sur le champ. 

Le lendemain, la population de Kaina folle de colère a saccagé et brulé le poste de la police de Kaina, le bureau de la Cité de Kaina en brûlant toute la documentation. Le camp militaire de Kaina a été aussi saccagé par une population qui scandait des chansons hostiles au gouvernement en place dont l’incapacité à assurer la securite des congolais et de leurs biens est notoire. 

Au cours de la même nuit, le corps sans vie de Mr Mbusa Muyali, un père de famille, a été retrouvé dans la localité de Vutsorovya toujours au Sud de Lubero. Son corps portait les traces d’un étranglement et ses poches étaient vides de ses pièces d’identité, son téléphone et son argent. Sa famille a récupéré son corps pour le porter en terre au cours de la journée du dimanche 6 février. 

Correspondance particulière Kirumba

©Beni-Lubero Online

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *