00YAVOK

Kyaghanda : Jules Kasereka VAYIKEHYA du CIP défend son mémoire de Licence en Santé Publique

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Le nombre de tetes bien faite est en train d’augmenter au sein de la Communauté Yira. Jules KASEREKA VAYIKEHYA membre du comité International de Pilotage, CIP est desormais licencié en Santé Publique après cinq ans à l’Université Officielle de Ruenzori, UOR Butembo.

00YAVOK

La soutenance des travaux de fin de cycle et mémoires de la première session à l’Université Officielle de Ruwenzori, UOR a eu lieu le mardi 28 juillet, ce sont les étudiants de la Faculté de médicine, département de Santé Publique qui étaient à l’honneur. Tous les lauréats ont abordé des thématiques en rapport avec la santé humaine.

000YAV2

Parmi eux, Jules KASEREKA VAYIKEHYA dont le mémoire portait sur le dopage comme facteur de risque des maladies mentales chez les jeunes sportifs. Le dopage consiste en effet, à la consommation des substances ou drogue afin d’augmenter superficiellement la capacité physique ou morale. Ce chercheur a, au bout de son étude, constaté que ce phénomène peut causer de la maladie mentale chez les pratiquants du football, du Karaté et de la boxe. Jules KASEREKA VAYIKEHYA suggère aux autorités sanitaires de bien surveiller la santé des sportifs de Butembo au regard des risques auxquels ils sont exposés. Aux responsables politico-administratifs, il demande de s’imposer pour interdire la vente et la consommation du chanvre.

000YVAYK

A noter que la collation de grades académiques en faveur des lauréats a eu lieu le vendredi 31 juillet à l’occasion de la clôture de l’année académique 2014-2015. Les cérémonies y afférentes se sont déroulées à l’esplanade du Restaurant HOLIDAY PARK . Jules KASEREKA VAYIKEHYA a au nom des lauréats dit qu’ils sont prêts à servir la société au regard de la formation de qualité admise à l’UOR. C’est dans cette logique qu’ils ont promis un service de qualité à quiconque pourra les embaucher dans les prochains jours.

0000KAYI

Dans son mot, le recteur de l’UOR a reconnu que l’année académique finissante n’a pas été très rose sur le plan administratif. Aspect qu’il justifie par la suspension du comité de gestion avant que celui qu’il chapeaute n’entre en fonction, il y a un mois. Le professeur Jean-Roger KAMBERE SYAYIPUMA poursuit nonobstant que sur le plan formation, tout s’est déroulé normalement. S’adressant aux lauréats, le numéro un de l’UOR a signifié que leurs cycles sont loin d’être achevés. Et pour cause, ils doivent se confirmer sur le terrain par la formation associée à l’information pour donner place à la transformation, a argumenté le professeur Jean-Roger KAMBERE SYAYIPUMA. L’UOR organise 8 facultés. Les sciences appliquées, la psychologie et les sciences de l’éducation, la faculté de sciences sociales, politiques et administratives, la Médecine, les sciences économiques et de gestion, le Droit, la faculté des sciences et enfin, l’information et la communication. A la fin de la cérémonie, Jules KASEREDKA VAYIKEHYA accompagné des familiers, amis et membres du Kyaghanda Yira se sont rendu en famille pour partager un repas fraternel. Sur place, le Lauréat a indiqué que ses études ont connues le soutien matériels et financier des plusieurs personnes qu’il remercié. Il a plus particulièrement adressé ses remerciements à monsieur HANGI BIN TALENT du Canada qui lui a soutenu financièrement à 80 pourcent pour le deuxième cycle.

0000VAYKKKK5

 

0000CHAMPAGNE

0000CHAMPA_200000CHAMP3

Butembo

Jean de Dieu Kayithula

Beni-Lubero Online

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*