Kyondo 2013 : 4e jour de la Conférence Internationale Yira

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

 

La journée du mardi 6 août 2013 a été consacrée essentiellement aux exposés et à la présentation des messages des Vyaghanda venus de quatre coins du monde. Tout a débuté par un culte présidé par le Révérend Pasteur de la Communauté Baptiste au Centre de l’Afrique (CBCA) paroisse de Lukanga. Dans sa prédication, il a exhorté les participants de ne pas collaborer avec les agresseurs de notre pays. Et de plaider auprès du Seigneur pour le rétablissement de la paix à l’Est de la RDC.

                      1Kyondo_chefcoutumiers

Les chefs coutumiers Yira participent massivement a la conference internationale de Kyondo

Prenant la parole, le Révérend Père Assomptionniste Vincent Machozi, orateur principale de cette conférence a focalisé son exposé sur l’analyse de la vraie nature du conflit Congolais afin de mieux le résoudre .Il a expliqué aux participants que l’origine principale du conflit congolais est essentiellement une agression des pays voisins dont le Rwanda et l’Ouganda manipulés par les sociétés multinationales et certaines grandes puissances. Ces dernieres agissent cachées dans l’ombre, raison pour laquelle elles echappent a la vigilance communautaire dans leur sale besogne de pillage des richesses de la RDC. Le Pere Machozi a ajouté que ces grandes puissances et multinationales utilisent également certains dirigeants Congolais comme leurs excutants de la sale besogne susmentionnee et dont la principale cible sont les civils. 8 millions des congolais ont deja peri dans cette guerre des multinationales.

Comme pistes de solution, l’orateur du jour a proposé la solidarité agissante et une vraie democratie participative pour doter la R.D.Congo de dirigeants responsables et capables de defendre les droits fondamentaux des citoyens congolais. Dans cette lutte, la communaute Kyaghanda doit se chercher des partenaires, des leaders charismatiques, des moyens de communication efficaces pour mobiliser tout un chacun dans la lutte.

Au chapitre des présentations des différents messages, les délégations qui participent aux assises de Kyondo ont présenté la situation securitaire de leur provenance. Le Kyaghanda RUTSHURU a indiqué que les agresseurs de la République Démocratique du Congo ont comme projet de conquérir toutes les zones habitées par les Bayira. Selon eux, les Nande de Rutshuru sont menaces de plusieurs manieres par les agresseurs du M23. Ces derniers brulent des vérandas de la communauté Nande. C’est ainsi que les Nande de Rutshuru lancent un appel pathetique aux Nande de partout de leur venir en aide pour faire face a ces menaces.

Pour le Kyaghanda Sud Lubero, les Hutu venus du Rwanda depuis le génocide de 1994 et qui vivaient en RDC avec un statut de refugié, sèment terreur et désolation au Sud du territoire de Lubero. D’après ce message, les HUTU disposent des armes à feu et s’en servent pour piller et voler les biens des Nande. Depuis un mois, ils chassent carrement les Nande de leurs chants et les cultivent pour leur compte. Par ailleurs, ces envahisseurs Hutu construisent des écoles dans les terres qu’ils occupent. Les enfants qui y étudient sont tous rwandais et les cours y sont dispensés en Kinyarwanda. Dans ces écoles, c’est le drapeau du Rwanda qui y flotte.

Par ailleurs, à l’Est du territoire de Beni, trois problèmes y sévissent, à savoir, les tueries, les enlevements, et le bras de fer entre la population riveraine et l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature, ICCN secteur Nord du Parc National des Virunga par rapport aux limites du parc. Une demande est ainsi lancée au gouvernement congolais de s’impliquer dans la restauration de la paix en Territoire de Beni et dans la libération des otages.

La journée s’est clôturée par une série des manifestations culturelles.

Edgar Mateso et Mbusa Kayithula

Kyondo

©Beni_Lubero Online

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *