La Cenco reste ferme devant l’émissaire américaine Nikki: « Kabila doit dire clairement qu’il ne sera pas candidat aux prochaines élections! »

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

La mission en Afrique centrale de Madame Nikki, l’Ambassadrice des Etats Unis d’Amérique à l’ONU, à son étape de la République Démocratique du Congo, l’a amenée à rencontrer plusieurs personnalités considérées comme des poids sociaux et politiques en rapport avec la situation d’incertitude que traverse actuellement ce pays.

Parmi ces poids lourds figure avant tout la CENCO dont l’implication dans le processus du dialogue politique avait aidé les acteurs politiques à parvenir à un accord global et inclusif, l’Accord de la Saint-Sylvestre, arraché pour permettre de gérer le pays qui a atteint une situation extra-constitutionnelle. En effet, le président de la République, Monsieur Joseph Kabila, venait d’entrainer délibérément l’Etat dans un glissement du pouvoir et du mandat au-delà de toute prévision constitutionnelle. Cette situation a ouvert la porte à un chaos politique qui caractérise le pays depuis la fin du mois de décembre 2016.

Le secrétariat de la CENCO rendu au public un communiqué de presse qui résume en sept points et en termes clairs les responsabilités du blocage politique ainsi que la position de la CENCO face à ladite situation, telle que la présidence de cette institution religieuse l’a présentée dans ses échanges avec Madame Nikki Haley, le 27 octobre 2017 à Kinshasa. Parmi ses déclarations à l’émissaire américaine, la CENCO insiste, entre autres, sur le fait que le peuple et le gouvernement américain devraient se solidariser au peuple congolais pour exiger à Joseph Kabila de s’engager « explicitement » à appliquer les mesures de décrispation politique et dire clairement « qu’il ne va pas se présenter comme candidat aux prochaines élections », sans oublier l’accent placé sur l’obligation de respecter la Constitution.

L’intégralité de ce communiqué est accessible en cliquant sur le lien suivant: COMMUNIQUE DE PRESSE-VISITE MADAME NIKKI HALEY-27 NOV 2017-1

Pacifique KASHINDI
correspondant de BLO à Kinshasa

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *