La Pluie Diluvienne fait 1 mort

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Une pluie diluvienne s’est abattue sur la ville de Butembo ce mercredi 25 mars 2008 la mi-journée. Les conséquences de cette catastrophe naturelle sont d’importantes pertes en bien matériels et humains. Le premier bilan provisoire disponible fait état d’une personne morte. Celle-ci n’est pas encore identifiée.
                        
Les premières victimes les plus touchées restent les populations de Furu, aux abords directs de  Rivière KIMEMI qui a largement débordé de son lit  jusqu’à emporter toutes les bêtes et d’autres biens dans sa furie.
                        
Les victimes ne savent pas à quel saint se vouer. Plusieurs maisonnées ont perdu tous leurs biens  tels lits, casseroles, réserve des vivres, habits, ustensiles de cuisine, etc. Certaines ont perdu des murs, ou des toits. Les endroits les plus touchés restent le Quartier Furu, le parking la Victoire, le marché Bwana Ndeke, etc.
                           
 En attendant que les autorités administratives de la Ville Butembo réagissent a cette catastrophe naturelle, le très vocal  MBINDULE MITONO Crispin, la voix des sans voix de FURU,  n’a pas tarde à dénoncer  l’incompétence des responsables du gouvernement, en les invitant cette fois-ci de faire preuve d’humanisme. Pour Mbindule, le gouvernement n n’a jamais envisagé de politique d’aménagement du territoire urbain de la Ville de Butembo avec sa population qui environne 1 millions d’habitants.  Pourtant ce gouvernement perçoit des taxes parcellaires, des autorisations de bâtir,  des taxes de l’urbanisme, etc. La catastrophe de FURU est une occasion pour le gouvernement de démontrer qu’il existe et qu’il a un projet pour ses administres sinistres de FURU.
                   
La voix des Sans Voix de FURU lance un appel pathétique aux ASBL, aux organismes humanitaires et (philanthropiques), aux confessions religieuses,  de saisir le taureau par ses cornes pour soulager les sinistrés de FURU qui vont inévitablement passer cette nuit à la belle étoile, sous le froid, etc.  Sachant que la pluie a vidé sur son passage tous les WC de la vallée de KIMEMI en déversant leur contenu sur le trottoir, une épidémie est aussi à craindre si des mesures d’assainissement ne sont pas prises dans l’immédiat par les autorités de la ville. A tous les habitants de FURU et de Butembo de se mobiliser pour répondre aux besoins des sinistrés.  
 
PHILIPPE MAKOMERA
Butembo
Beni-Lubero Online
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *