Le Bourgmestre MBAYITOYA BOVIC scelle les dépôts de carburant de la Commune Mususa/Butembo

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

aaaaaaacarburantscelle

Date : 11 mai 2012

Nombre des dépôts de carburant scellés : 21

Motif exprimé : Prévenir des incendies en ville de Butembo               

Motif non-exprimé : Octroi du monopole du commerce des hydrocarbures aux propriétaires des stations d’essence qui n’ont pas encore réussi à attirer les clients habitués aux Kadhafi depuis des années. La proximité des Kadhafi avec les clients explique la difficulté qu’éprouvent les stations modernes. En effet, les clients ne veulent pas bruler inutilement du carburant pour aller acheter du carburant à 3 ou 4 km. Aussi, faut-il rappeler qu’avant les stations modernes, chaque compagnie ou business avait son dépôt de carburant pour ses engins roulants. Il y aurait donc une certaine résistance à la modernité de la part des vieux qui ne voient l’urgence de la prévention des incendies dans une ville où l’insécurité est le problème numéro un.

Conséquences : plusieurs personnes au chômage, difficulté de se ravitailler en carburant dans les quartiers, surtout pour les taxis motos.

aaaaaaacarbusign

Opinion locale : La mesure de fermeture des dépôts de carburant est diversement partagée. D’aucuns saluent la prévention des incendies. Les propriétaires des dépôts scellés se disent sacrifiés à l’autel du monopole recherché par les propriétaires des stations modernes. A part les hydrocarbures, d’autres secteurs seraient aussi menacés. On reproche au bourgmestre sa façon cavalière de réduire au chômage des centaines de ses administrés sans mesures d’accompagnement et sans solution de rechange.

aaaaacarbactio

L’opération de scellage des dépôts de carburant se poursuivra dans les autres communes au grand dam des taximen et des automobilistes qui étaient habitués au bon voisinage avec les Kadhafi…

©Beni-Lubero Online

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *