Le Pape François envoie son Ambassadeur à Beni pour tirer le rapport des massacres…

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Reportage de Radio Moto. Nonce à Beni 1 RDC : Aussitôt arrivé à Beni, le Nonce apostolique visite le quartier de Rwangoma vidé de ses habitants

Il est arrivé lundi 29 aout à Beni-ville. Le Nonce apostolique en RDC, Monseigneur LUIS MARYANO MONTEMAYOR, a foulé le sol de cette ville à 13 heures 20. Au sortir de l’avion, le représentant du Saint Siège dans notre pays a été accueilli par Monseigneur l’Evêque de Butembo-Beni accompagné d’autres serviteurs de Dieu et le maire de Beni, suivi des membres du comité urbain de sécurité de Beni-ville.

L’arrivée du Nonce au diocèse a pour but de compatir avec les fidèles du diocèse de Butembo-Beni et sensibiliser les FARDC et la MONUSCO à protéger réellement les civils. Monseigneur LUIS MARYANO MONTEMAYOR profitera de cette occasion pour recueillir les doléances de la population à présenter au Saint Père. Ce serviteur de Dieu a fait entendre que le Pape François a une attention focalisée sur Beni-ville et territoire ces jours.

Après l’accueil à l’aéroport, le convoi du nonce a pris la route de Rwangoma, ce quartier de la commune de Beu où se sont déroulés les récents massacres à Beni-ville. Le convoi se déplace sous escorte de la police, de l’armée et de la MONUSCO. Après une heure de parcours, Monseigneur LUIS MARYANO MONTEMAYOR, nonce apostolique et Monseigneur SIKULI PALUKU Melchisédech, Evêque de Butembo-Beni prient pour le repos des âmes des massacrés. Toute la délégation du nonce apostolique a découvert un quartier Rwangoma sans habitants, sans aucune activité. Ce quartier est plutôt surmilitarisé pour éviter des surprises désagréables.

Quelques rescapés rencontrés par le représentant du Saint Siège en RDC lui ont supplié de prier pour eux continuellement afin qu’ils vivent un jour la paix à Beni. Au cours de cette visite, le nonce n’a pas eu peur de braver des sentiers de la brousse pour atteindre le site de Rwangoma. Pour lui, il fallait effectuer cette visite pour la gloire de Dieu. Après Rwangoma, le nonce est allé visiter l’église paroissiale de Beni-Paida, église mère du diocèse.

« Ne vous laissez pas voler l’espérance », est le message du Pape que le nonce apostolique a transmis aux fidèles de Paida qui sont allés l’accueillir en masse. Il leur a demandé d’éviter la violence pour lutter contre la violence mais de promouvoir la paix pour espérer la vie. Enfin, Monseigneur LUIS MARYANO MONTEMAYOR a béni les fidèles.

Lire l'original dans : Radio Moto

Par ailleurs, par rapport aux massacres, le représentant du pape n’a pas hésité de mettre en doute la thèse des ADF: On ne connaît pas exactement qui a fait ces massacres. C’est facile de parler de l’ADF. Il y a ici plusieurs acteurs. On n’est pas sûr exactement de ce qu’ils veulent. Des propos qui arrivent au moment opportun lorsqu’un simulacre de procès est organisé à Beni dans le but de distraire l’opinion tant nationale qu’internationale. Ces propos viennent encore une fois de plus réconforter la population de Beni qui demande depuis le début de ces massacres qu’une enquête internationale soit diligentée pour connaître les auteurs de ce carnage et mettre fin aux souffrances de cette population dont le seul crime est d’être nande "Yira". ©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *