00aaaacultureevequemonsengo

LES EVEQUES DE L’ASSEPB (NORD-KIVU, SUD-KIVU ET MANIEMA) MONTENT AU CRENEAU !

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Les Evêques de la CENCO en conférence

Les Evêques de la CENCO en conférence

Dans leur Assemblée tenue a Uvira du 08 au 15 mai 2017, les Evêques de la Province Ecclésiastique de Bukavu ont passé en revue l’état actuel de la vie publique dans cette entité, en se penchant davantage sur les occurrences des faits secrétaires du moment sur la vie sociale en général.

Après avoir exprimé brièvement leur joie sur certaines réalisations dans le cadre pastoral, les dignitaires de l’Eglise catholique du grand Kivu se sont vite plongés dans l’essentiel de leurs préoccupations.

Les Evêques ont stigmatisé leur crainte au regard de la montée de phénomènes déstabilisateurs de la paix et au profil de brouiller l’avenir politique du pays. c’est avec amertume qu’il a été répertorié des cas de kidnapping, de tueries, de cambriolage, des massacres qui annulent l’espérance dans bien des individus dont l’avenir est totalement obscurci. Dans le même cadre, la prolifération des groupes armés qui a repris surface est un grand facteur du chaos dans tous les domaines de la vie sociale.

Sur ce, les Evêques ont reproché aux dirigeants leur versement dans la corruption, en mettant un accent particulier sur les cadres politiques. Les Evêques ont utilisé les termes d’une « grave crise morale » dans leur chef. Aussi, ces autorités de l’Eglise regrettent-elles que « l’impasse politique » voulu par les dirigeants malintentionnés « ouvre la porte a l’anarchie » et entretienne « un climat économique, social et politique favorable a la balkanisation » pourtant tant réprouvée par toutes les personnes s’avérant encore intègres dans ce pays.

Au terme de lecture des événements et du temps, l’ASSEPB a émis une série de recommandations dont la plupart, selon son propre constat, ne sont qu’une répétition de ses multiples travaux antérieurs. C’est pourquoi, nos Evêques s’indignent profondément de l’insensibilité de leurs auditeurs, en particulier ceux-la qui, au nom d’une politique diabolique, ont pris en otage l’avenir de toute une nation.

Ainsi, en bref, il est recommandé a tous l’amour et l’application de la vérité qui, seule, est susceptible de faciliter une vie paisible et harmonieuse.

Mais la plus grande recommandation des Evêques au peuple de Dieu se résume dans cette parole biblique « Ne craignez pas ceux qui tuent le corps mais ne peuvent tuer l’âme » (Mt 10,28). Ces mots suffisent pour comprendre l’attente de ces Pasteurs. D’ailleurs, ils ajoutent quelque part dans leur message que « la solution ne tombera pas du ciel », mais que chacun doit s’engager pour l’atteindre.

Il faut donc que le peuple congolais se surpasse pour bannir la peur des intimidateurs et recouvrer son pouvoir du souverain primaire.

Lisez l’intégrité du message de l’ASSEPB en PDF: DECLARATION DES EVEQUES DU KIVU RDC, ASSEPB UVIRA 2017

Editeur BLO

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*