Les FDLR et les NYATURA (tous Hutu) armés par le M23 s’attaquent à la communauté Yira et Hunde de Rutshuru

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

39 femmes violées; 50 maisons incendiées à Buramba localité située en Groupement Binza, Chefferie de Bwisha, Territoire de Rutshuru; TIERRY KAMBALE, MUMBERE TSONGO et WILSON KAKESA de jeunes gens dont l’âge varie entre 20 et 23 ans tous civiles assassinés, Mme CARINE MASIKA et Mr MBUSA (un habitant de Kisharo) kidnappés, 19 boutiques et 14 habitations pillées, c’est le bilan encore provisoire des exactions perpétrées du 07 au 14 février dernier en localité de NYAMILIMA et BURAMBA par les FDLR et les NYATURA. On en compte également trois motos, des vivres, les animaux de la basse cour et du petit bétail, des téléphones et plusieurs autres biens de valeur.

Les femmes violées ont été indentifiées respectivement dans les localités de KISHARO(chef-lieu du Groupement): 6; Nyamilima et Buramba: 12; Kiseguru: 7; Katwiguru: 5; Nyabanira: 3; Nyaruhange et Nyakakoma: 2 cas (soit 1 cas par village). Toutes ces femmes ciblées sont victimes de leur appartenance etnique Yira.

Ce qui énerve est que tout ceci se passe sous la barbe des casques bleus de la MONUSCO qui assistent de manière impuissante aux souffrances de paysans. Tout est parti d’un événement malheureux du mercredi 6 février 2013 où les éléments maï-maï NYATURA sont entrés dans une embuscade tendue par des rebelles qui seraient identifiés comme maï-maï dont certains de leurs membres seraient issus de la communauté Yira et Hunde. Au cours de ces échauffourées deux éléments NYATRA ont perdu leur vie.

00aaaaaaaaaaaaaaaaaaaa0icha 

Les NYATURA (Hutu) coalisés aux FDLR, armés par le M23 sont venus à Nyamilima pour venger leurs éléments. Pour eux tout Yira est maï-maï.

Contacté à ce sujet, Monsieur Muhindo Kitsongo wa Mbeho, président du Conseil Culturel du Kyaghanda Kikulu, une association culturelle de la Communauté Yira, annonce que plus de 300 ménages, soit plus de 2500 individus, pour ne compter que les membres de la communauté Yira, ont traversé à plusieurs vagues la frontière Congolo-Ougandais par Kihorobo mardi et mercredi 12 Février 2013. Il ajoute qu’une fosse serait déjà installée à Rumangabo pour faire disparaître les Hunde et les Yira de Rutshuru et de Nyiragongo.

L’on doit également se rappeler qu’en territoire de Beni, la menace est encore plus grave qu’on ne saurait s’imaginer. Déjà à la première moitié du mois de Février 2013, MUHINDO AMISI(30ans) et son épouse BASEME (27ans), SUMBU MUJAU (50ans) et son épouse MELIMA (50ans), MUHINDO KIDIABA (27ans), MAKAMBA KAMBALE(30ans), KAPAPA KIVAKIMA (27ans) et, PALIKENDE KYANGAZA (30ans) 8 Civils kidnappés dans le seul village de KANANA, en localité des BAKILA-TENAMBO, dans le Groupement BATANGI-MBAU, Secteur de BENI-MBAU, c’est a 15km, Nord-est d’OICHA(Chef-lieu du Territoire de BENI), sur l’axe KAMANGO. Ces actions seraient revendiquées par l’aile Nord du M23 qui se fait passer pour ADF/NALU et Territoire de Beni. Sans compter les cas des assassinats et multiples violations des droits humains.

A ces exactions, il faut ajouter le bilan de janvier qui dénombre plus de 30 personnes assassinées, plus de 45 femmes et enfants violées, plus de 40 cas de kidnapping, 15 villages vidés de ses populations, etc. pour le seul mois de janvier 2013 dans l’espace Beni-Lubero seulement.

Le Président Kitsongo annonce ainsi aux autorités que la communauté Yira est prête pour se prendre en charge si rien n’est fait. Il demande alors à tous ceux dont la sécurité est leur charge de prévenir les catastrophes avant qu’il ne soit trop tard.

Benilubero Online

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *