Les Rwandais envisagent un « Cheval de Troie » dans les manifestations citoyennes de ce 26/05/2016, pour semer le chaos !

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

MEFIEZ-VOUS DE CES MOTARDS : ILS VOILENT DES TERRORISTES RWANDAIS QUI VIENNENT VOUS EXTERMINER !

infiltree

Par compassion, des personnes de bonne volonté au sein de la communauté rwandaise ne manquent de prévenir les congolais sur l’évolution constante de la conspiration qui les menace. Dans ce cadre, il est signalé que de nombreux rwandais sont actuellement infiltrés à Goma sous l’apparence des motards. Ils ont la mission de semer la terreur, la panique, une insécurité systématique dans la ville. Cette mission devra s’élargir à Kiwanja (Rutshuru), à Butembo, à Beni et à Bunia.

Les circonstances telles que les manifestations citoyennes, en l’occurrence celle programmée par l’opposition politique congolaise pour ce 26 mai 2016, seront des grandes opportunités à exploiter de manière utile en vue de transformer le Kivu et l’Ituri en un véritable cauchemar.

meeting opposition à Kin 240416 II

Bien plus, des scenarios d’attaques des cibles publiques, du genre du groupe de Célestin Kambale Malonga le 02-03 juin 2015 à l’aéroport de Goma, sont déjà en marche. Les intrus infiltrés vont bientôt déchaîner plusieurs attaques par lesquelles les autorités congolaises devenues tristement célèbres dans ce plan machiavélique, en l’occurrence le Gouverneur de Goma qui a été, sans l’avouer, au cœur du montage du groupe de Malonga qui faisait croire à une agression des Mai-mai dans la ville de Goma.

Aéroport de Goma

Aéroport de Goma

Il convient de rappeler qu’il a déjà monté le groupe Mai-mai fallacieusement dénommé « Mai-mai Kyaghanda-Yira », lequel devra collaborer avec des faux FDLR également créés pour le besoin dudit programme.

Population, FARDC, Police, Fonctionnaires,… tout le monde à Goma devrait prendre en compte une vigilance accrue et une extrême prudence. Car les ennemis pullulent déjà au cœur de la ville, tandis que d’autres continuent à venir. Tenez ! Celui que vous avez porté au pouvoir au milieu des applaudissements et les charmes est déterminé à laisser derrière lui un déluge…

MBAHENE MUSUBAO Baltazar
Goma

« On comprend ainsi le grave danger de toute rallonge au pouvoir de Joseph Kabila. Les congolais dignes de ce nom doivent refuser toute forme de transition. En effet, au vu de ce qui se passe au Kivu-Ituri, toute transition au-delà de décembre 2016, donnerait du temps et des moyens au gouvernement congolais qui est, de toute évidence, complice de l’occupation rwandaise du Kivu-Ituri en cours » (Père Vincent MACHOZI, le 19 mars 2016).

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *