Les rwandais incendient 17 maisons

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Dix-sept maisons du Quartier Buhimba de Luofu en Territoire de Lubero ont été incendiées la nuit du samedi au dimanche 26 juillet 2009 par des hommes en uniforme Fardc parlant Kinyarwanda et lourdement armés. Les impitoyables assaillants avaient fait irruption dans le quartier vers 21h30, heure locale. Avec un mauvais Swahili mélangé au Kinyarwanda, ils ont fait du porte à porte demandant aux gens de sortir sans rien prendre. Aussitôt sortis, les assaillants ont mi du feu sur les maisons, brûlant tout ce que les habitants avaient pour vivre : habits, objets ménagers, Petit bétail, et autres effets personnels, … Tout est parti en fumée.
Une maison incendiée de Luofu
Pendant que les maisons brûlaient, certains assaillants ont violé des femmes et d’autres surveillant les mouvements des hommes pour qu’aucun d’eux ne s’échappe du village.
Selon les rescapes que Beni-Lubero Online a joint au téléphone, les habitants pris au dépourvu pendant ces heures de la nuit étaient traumatisés au point que certains faisaient déjà leur prière, pensant qu’à la fin de l’opération, les assaillants allaient tirer sur tout le monde. Dans la foulée deux hommes du village sont portés disparus et on n’a pas de leurs nouvelles.
Monsieur Kambale Syaghuswa habitant la localité de Luofu, exprime son désarroi face aux attaques répétitives des rwandais dans cette partie du Territoire. Le fait de ne rien emporter est une des preuves que les assaillants sont des miliciens bien payés du CNDP et pas des pauvres FDLR dont les actions armées ont comme but de se ravitailler d’auprès des congolais.
Le village de Luofu avant la guerre
L’objectif des rwandais qui commettent ces attaques est on ne plus clair : Raser les villages et forcer les habitants dans les camps des déplacés et préparer le terrain abandonné pour les Tutsi.
.
Le plan du mouvement des populations à l’Est de la R.D. Congo tel que conçu par Walter Kansteiner, ancien Vice-ministre des Affaires Etrangères des USA chargée des Affaires Africaines de 2001 à 2003, est ainsi entrain de se réaliser sous les regards des congolais qui n’en savent rien et à qui l’on ment à longueur des journées que leur malheur est l’effet des FDLR, sans dire pourquoi les FDLR brûlent leurs villages sans attaquer les camps militaires d’où partent les militaires qui les traqueraient.
.
Le gouvernement congolais n’est pas non plus innocent dans la réalisation de ce plan du mouvement des populations que les Anglo-saxons ont conçu pour mieux servir leurs intérêts en Afrique Centrale en suivant le schéma d’Isräel. Le Rwanda jouerait en Afrique Centrale le rôle que l’Etat d’Isräel joue au Moyen-Orient pour les intérêts des Anglo-Saxons. Un gouvernement congolais responsable et non complice aurait après les milliers d’assassinats, 3000 maisons incendiées et 2 millions des déplacés dans une province, renforcé le dispositif sécuritaires dans cette région en mettant fin à la présence de l’armée mono-ethnique responsable des exactions contre les populations civiles. Le plan du mouvement des populations utilise les FDLR, LRA, ADF-NALU pour camouffler ses vrais acteurs aux yeux et aux oreilles de l’opinion internationale. Comme nous n’avons cessé de le dire, il est temps que les congolais sortent de la rhétorique FDLR-Opérations militaires conjointes- CNDP… pour mettre le gouvernement congolais, l’ONU, devant leurs responsabilités, et appliquer la constitution congolaise dans le cas avéré d’incapacité notoire du gouvernement actuel de diriger la R.D. Congo. Autrement, les congolais pourtant souverain primaire, seront encore une fois les dindons de la farce de l’occupation de l’Est de la R.D. Congo par les Tutsi. Un homme averti en vaut deux !
.
Kakule Mathe
Butembo
Beni-Lubero Online
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *