MASSACRES DE BENI : sensibilisée de partout, la Procureure de la CPI rassure, « Nous sommes présents sur terrain »

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

La pression des opinions s’est intensifiée sur la Cour Pénale Internationale de La Haye pour réclamer des enquêtes sur les différents crimes enregistrés ces jours dans la République Démocratique du Congo.

Opposition reunie

C’est dans ce même cadre qu’une délégation du Front Citoyen, une plate-forme de l’opposition politique de la R.D. Congo, a effectué une mission de sensibilisation auprès de Madame la Procureure de la CPI, à La Haye, le 01 et le 02 juin 2016. Plus que rassurante fut la réponse de ce haut cadre de la CPI, quand elle souligne que la CPI est présente en R.D. Congo et suit de très prêt l’évolution de tous les événements barbares et tragiques qui dominent ses actualités.

En d’autres termes, le dossier judiciaire au sujet des massacres de Beni et autres crimes répertoriés en R.D. Congo jonche déjà la table de la Cour Pénale Internationale. On ne muse que sur l’opportunité de temps pour déclencher la procédure judiciaire tant attendue par tous les congolais en général, mais plus particulièrement par la population de Beni-Lubero et l’Ituri.

Ci-après est le message ouvert que la coordination du collectif FILIMBI et du Front Citoyen a tenu à dresser à l’intention du public au terme de sa mission à La Haye le 01 et le 02 juin en cours :

Expéditeur: « Front Citoyen 2016 . »
Date: 5 juin 2016 03:45:40 UTC+2
Destinataire: undisclosed-recipients:;
Objet: FRONT CITOYEN 2016 – ACTUALITÉ – SENSIBILISATION DE LA CPI SUR LES MASSACRES BARBARES DE BENI

Les 01 et 02 juin 2016, Floribert Anzuluni Coordonnateur du collectif FILIMBI et du Front Citoyen 2016, et Paul Nsapu, Président de la Ligues des Electeurs, Secrétaire Général de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH) et membre de la Coordination du Front Citoyen 2016, accompagnés de la représentante permanente de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH), ont effectué une mission de sensibilisation à la Haye auprès de la Cour Pénale Internationale.

Cette mission consistait essentiellement en des rencontres avec Mme. Fatou Bensouda, Procureure de la CPI, et des experts membres de son bureau. Au cours de ces échanges, la délégation du Front Citoyen 2016 a sensibilisé la procureure et son bureau sur les massacres barbares de Béni, qui ont coûté la vie à plusieurs centaines de compatriotes, mais également sur d’autres crimes tels que la répression des manifestations pacifiques des 19, 20, 21…janvier 2016, les fosses communes de Maluku ainsi que les crimes commis lors de l’opération Likofi. En ce qui concerne les massacres de Béni, les membres de la délégation ont indiqué que la CPI devrait urgemment se saisir de ce dossier au vu de la gravité des crimes commis. En outre, il est aujourd’hui clairement établi que certains officiers supérieurs au sein de la chaîne du haut-commandement militaire de l’armée congolaise, tel que le général Mundos Akili qui est nommément cité dans un récent rapport des Nations Unies, sont directement impliqués dans les tueries, ce qui explique l’indifférence et le silence des institutions judiciaires et politiques congolaises.

CPI La Haye 3 Mundos Muhindo Akili

La procureure et son équipe ont tenu tout d’abord à rappeler le principe fondamental de l’indépendance de la Cour vis-à-vis de toutes les parties prenantes tout en précisant que l’ouverture d’une enquête est fonction des éléments de preuve disponibles. Ensuite, ces derniers ont rassuré la délégation sur le fait que la Cour est présente en RDC et suit de très près la situation, particulièrement les allégations de crimes qui auraient été commis dans la région de Béni-Lubéro, la Procureure n’hésitera pas à prendre des actions nécessaires le cas échéant, au vu des critères du statut de Rome et des éléments disponibles.

#CONGOLAIS TELEMA #YEBELA #LibérezLes #PasiNayoPasiNanga #JeSuisBéni

La Coordination des Actions

Titi Baluba
Bruxelles

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *