Massacres des civils dans le Beni-Lubero : La prophétie du Père Vincent Machozi s’accomplit

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Dès son vivant, le Père Assomptionniste Vincent Machozi n’a cessé d’alerter la communauté locale, nationale et internationale que ce qui se passe à Beni est une guerre d’occupation. Les gens taxaient ce héro yira d’extrémiste suite à ses multiples dénonciations. Quatre ans plus tard des massacres, les gens ont fini par comprendre que les massacres à grand échelle de la paisible population dans le Beni-Lubero est une guerre d’occupation.

En effet, au terme de la mission parlementaire des députés nationaux en vue de s’imprégner de la situation qui prévaut à Beni Ville et territoire, l’honorable Malis MALISAWA élu de Butembo a tenu un point de presse à Butembo le samedi 13 octobre 2018. Devant la presse, ce député national a reconnu que ceux qui tuent à Beni sont des envahisseurs en quête des terres arables. Pour cet élu de Butembo, il ne faut plus parler de l’ADF qui est déjà mort avec le feu Général Bauma. Il a à cette occasion dénoncé ce qu’il qualifie de chaine de commandement mono-ethnique au sein des FARDC. Ceux qui tuent se trouvent au sein des FARDC, a-t-il fait savoir. Ce représentant du peuple a prononcé les mêmes propos à la parade à la mairie de Butembo et il a fait savoir qu’il est prêt à mourir pour avoir dit la vérité sur ce qui se passe à Beni. Les propos de l’honorable Malis Malisawa Marie-Jules sont confirmés par son confrère Jérôme LUSENGE élu de Lubero. Tous deux appel la population autochtone à ne pas laisser leurs terres aux envahisseurs.

Le Bourgmestre victime de la barbarie hausse le ton.
L’autorité communale de Ruwenzori, municipalité de la ville de Beni ciblée parle également d’une procédure d’occupation des terres qu’orchestrent ces hommes sans identité claire. Monsieur ALOYS MBWARARA, bourgmestre de Ruwenzori regrette que sa commune se vide de ses occupants, ces jours-ci craignant pour leur vie. « Ces gens ont des objectifs qui consistent à créer la terreur pouvant nous obliger à abandonner nos champs et nos maisons. Chers compatriotes, les ennemis ne sont pas loin. Ils activent en tout instant leur projet de nous chasser de chez nous. Ce n’est plus le moment de céder à la panique et aux intox, mais c’est le temps fort de remonter le patriotisme au plus haut degré pour nous permettre de faire face à cette mésaventure qui consiste à nous chasser de chez nous ». Au cours de la parade de lundi 15 octobre 2018 en sa commune, ALOYS MBWARARA a appelé les habitants de différents quartiers de sa municipalité en fuite à regagner leur logis.

Le Bourgmestre de Ruwenzori argumente que fuir n’est pas une solution palliative à cette insécurité à l’Est de Beni-ville. « Nous avons demandé à nos chers compatriotes de lever encore le sens de patriotisme. Parce que le fait de se déplacer facilement comme ça pousse l’ennemi à bien atteindre ses objectifs. En faisant la ronde de nos 6 quartiers, il nous a été signalé des cas de vol par ci par là, là où la population a abandonné les maisons. Il y a des mauvais citoyens qui continuent à augmenter la douleur de la population ». Disons que pendant 4 ans du vécu des massacres des civils à Beni, plus de 400 personnes en sont mortes à Beni ville, selon des sources de la société civile coordination urbaine. Les veuves, veufs et orphelines sont de plus en plus enregistrés en grand nombre dans cette ville de la province du Nord-Kivu. Le combat longtemps mené par Feu Vincent Machozi et compagnons est compris par plus d’une personne plusieurs années après. Rien n’est tard si les gens prennent conscience. L’ennemi est donc à combattre par tous pour le salut du Kivu et de l’Ituri.

Nous retiendrons cet héritage du Révérend Père Assomptionniste Vincent Machozi, « On comprend ainsi le grave danger de toute rallonge au pouvoir de Joseph Kabila. Les congolais dignes de ce nom doivent refuser toute forme de transition. En effet, au vu de ce qui passe au Kivu-Ituri, toute transition au-delà de décembre 2016, donnerait du temps et des moyens au gouvernement congolais qui est, de toute évidence, complice de l’occupation rwandaise … »
Jeanne d’Arc KAHINDO
Beni
©️Beni-Lubero Online

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*