Mubana/Lubero : fusillade Mr Mbusa Kalikavyo Jude-love par un élément de la Police Nationale Congolaise (PNC)

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Encore une fois un nouveau cas d’assassinat vient de s’enregistrer en Beni-Lubero. Monsieur Mbusa Kalikavyo Jude-love, âgé de 22 ans, a été fusillé à bout portant par un élément de la PNC à 22h00 du samedi 26 janvier 2013 à Mubana, localité située à plus ou moins 60 km à l’Est de la cité de Lubero sur les escarpements des montagnes surplombant la côte Ouest du lac Édouard.

Tout est parti d’une dispute entre Jude-love et un ancien militaire Fardc (démob comme on appelle ainsi les ex-combattants dans ce coins pour désigner les anciens militaires démobilisés et qui ont repris la vie civile) au tour d’une copine qu’ils convoitaient tous deux pour le mariage. Le démob n’a pas tardé d’aller faire appel à un élément de la PNC, son ancien compagnon de troupe. Arrivé au domicile de Jude-love, cet agent de la sécurité a d’abord forcé la porte de la chambre de sa victime, avant de lui ouvrir le feu. Deux balles dans sa poitrine, une dans son bassin et une autre dans sa jambe. Cela a suffi pour voir son fauve tomber. Il mort sur place. Mission terminée…

 00aaaaaaaaaaaaaaaaaaaa0icha

Ayant constaté que le forfait est consommé, les familiers de Jude-love ont alerté les voisins qui n’ont pas réussi à contenir leur émotion. Ils ont alerté même ceux des autres villages environnants pour chercher en tous lieux les deux assassins jusqu’au grand matin, mais en vain. Ils ont pris le large.

 00aaaaaaaaaaaaaaaaaaaa0icha

 00aaaaaaaaaaaaaaaaaaaa0icha

Pour exprimer son ralball, tout l’avant-midi de dimanche 2013, la population a déchargé sa colère en incendiant les immeubles abritant le bureau de la PNC, de l’ANR, du Poste d’Encadrement Administratif et du Groupement de cette entité. Pendant ce temps, le corps de Jude-love gisait au sol sans sépulture jusqu’au matin de ce lundi 28 janvier 2013.

Par ailleurs, un corps sans vie, difficilement identifiable a été découvert à Bulongo par des bergers dans un champ. Ce corps d’une dame était difficilement identifiable et étain dans un étant de décomposions très avancées. C’était le dimanche 27 janvier 2013. Le chef de cité de Bulungo a ordonné son inhumation.

De l’autre côté, on signale pour la deuxième fois au cours de ce mois de janvier 2013, un cas de braquage à Kasitu dans le Parc National de Virunga, à 5km de Kyavinyonge sur l’axe Museya dans le Territoire de Beni le matin de ce dimanche 27 janvier. Ce cas a été similaire à celui du lundi 14 janvier 2013 où les coupeurs de route ont opéré sans être inquiété par personne. Plusieurs personnes ont perdu leurs téléphones et autres biens de grande valeur.

Le même lundi 28 janvier 2013, les agents de la Coordination des Écoles Conventionnées Catholiques du Diocèse de Butembo-Beni ont constaté, le matin en venant au service que les voleurs ont réussi à pénétrer leur bureau sis à Kitatumba, non loin de la paroisse catholique, en Commune Vulamba, ville de Butembo. Cet acte se serait passé la nuit de samedi au dimanche ont indiqué les agents de ce bureau. Ces voleurs qualifiés ont réussi à ouvrir le coffre et emporter une somme importante dont le montant n’a pas été révélé à la presse. Toutefois, ajoutent ces agents, une somme en francs congolais, évaluée à 500 dollars américains a été ramassée à billets dispersés dans la cours. Pendant ce temps, les sentinelles de la nuit ainsi que ceux de la journée sont à l’amigo de la Police d’Investigation Criminelle (PIC), pour raisons d’enquête.

Le plan de balkanisation de la RD Congo par le Rwanda va bon train. La complicité de la police et des FARDC s’avère manifeste quand celles-ci se qualifient dans le manque de volonté de protéger les civiles qui subissent les mêmes affres chaque jour de la même manière. Il ne revient donc au peuple congolais contient de leur agression et épris de patriotisme de prendre leur détermination pour un appel à la mobilisation populaire en vue d’une auto prise en charge.

Edgar Mateso

Butembo

Benilubero Online

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *